La Colonie est tombée, l'Olympe est en ruine, le monde va être entraîné à son tour dans la spirale infernale...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Craignez la mère des monstres

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Belgabesh
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2018

MessageSujet: Craignez la mère des monstres  Mar 2 Oct 2018 - 21:49




Belgabesh ou "Echidna"
Lamentation d'une entité primordiale amputée de ses pouvoirs


AGE : inconcevable ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : inconnus, d'elle comprise ▽
POUVOIRS : Vision d'horreur (actif): permet à Belgabesh d'invoquer une illusion représentant n'importe lequel de ses enfants. Ces visions horrifiques peuvent parfois revenir dans l'esprit de leur victime sous forme de cauchemars récurrents. Aura de terreur (passif): vous croisez son regard, sueurs froides, cœur battant, main moites et envie de prendre vos jambes à votre cou? Et non ce n'est pas l'amour qui vous frappe mais bien la plus abjecte terreur qui vous saisi à la gorge. Magie accrueORIENTATION SEXUELLE : pansexuelle ▽ SITUATION :  célibataire
 GROUPE : Olympus ▽ NATIONALITÉ : concept vide de sens tout juste bon pour les mortels ▽ FONCTION AU SEIN DU GROUPE : protectrice ▽ EMPLACEMENT DU TATOUAGE DE GUILDE : après des mois de négociations, de disputes et de bouderies, Belgabesh a fini par se laisser marquer au dos de la main gauche ▽  AVATAR : Cate Blanchett

Caractère
Belgabesh est un esprit complexe et pluriel comme seule peut l'être la personnalité d'une entité lasse de voir les millénaires défiler et ses enfants être massacrés. Cela étant, elle a perdu la capacité de haïr au fil des siècles. Ainsi, la mère des monstres a vu sa soif de vengeance s'éteindre au fil des ans: elle ne tiens plus rigueur aux dieux et aux hommes d'avoir sans repos abreuvé la terre du sang de ses fils et de ses filles. Elle a oublié l’insatiable courroux de savoir son amour enfermé pour l'éternité dans une geôle trop petite pour sa splendeur. La haine et la colère ont laissé place à une tristesse abyssale, omniprésente. Le désespoir d'une mère a tout jamais privée de ses petits, la solitude d'une femme privée de son compagnon.
Les siècles passant, Belgabesh a pu mesurer l'ignorance, l'irresponsabilité et l'incompréhension des humains et des dieux: quelque soit leurs âges, elle les considère avec une sorte condescendance attendrie. Non sans arrogance, elle considère l'ensemble de la guilde de Dyonisos comme autant d'enfants légèrement attardés qu'on aurait placé sous sa garde. Belgabesh a toute les peines du monde à concevoir que les demi-dieux puissent prendre une décision censée sans elle et peut se mettre dans des colères infernales pour avoir le dernier mot, tant la terreur de perdre le moindre petit supplémentaire l’obsède. Après tout, elle ne fait que protéger ses nouveaux enfants adoptifs, en bonne mère elle tiens donc à s'assurer personnellement que la porte d'entrée soit bien verrouillée et les chambres bien rangées.
Anecdotes
1 : Une fois et demi à deux fois plus volumineuse qu'un humain, Belgabesh a l'apparence d'une jolie femme jusqu'en dessous du nombril où son corps prend la forme de celui d'un serpent. ▽2 : nombre de ses enfants sont illustres: le Sphinx, Chimère et Cerbère en sont quelques uns. ▽ 3 : sa queue de serpent est une arme redoutable, compte tenu de ses dimensions. Un coup peut briser des os sans problèmes et elle peut étrangler plusieurs hommes à la fois dans ses anneaux. ▽ 4 : malgré sa nature bienveillante, Belgabesh est un être fondamentalement effrayant. Le réflexe de fuite induit par son aura de terreur est difficile à maitriser mais fini par avoir moins d'effet sur les esprits entrainés, jusqu'à s'estomper quasi entièrement pour les plus fortes têtes. ▽5 : elle a en horreur le surnom d'Echidna, "la vipère", donné par les humains. Belgabesh est le nom donné par son compagnon disparu, mais elle prétend volontiers qu'il signifie "mère" dans la langue des serpents. ▽6 : ses écailles ont une coloration indéfinissable et changeante, dans une palette de teintes chaudes à la lumière du soleil et froides à celle de la lune. Sa voix a les accents trainants et sifflants d'un serpent. ▽7 : son sang est froid de par sa nature reptilienne. Pour rester active, elle doit donc faire régulièrement des siestes dans des endroits chauds et secs, ce qui peut s'avérer compliqué en hiver. Mais faute de ces bains de chaleur, les capacités magiques de Belgabesh sont considérablement diminuées et elle peut s'affaiblir jusqu'à atteindre un état d'hibernation semblable à celui des reptiles par temps froids. ▽8 : avec la diminution de ses pouvoirs et la disparition de son compagnon, la mère des monstres n'est pas sûre d'être encore capable d'engendrer. Cela n'entame guère sa libido bien qu'elle trouve rarement un partenaire disposé à honorer de ses attentions un gigantesque serpent. ▽9 : il lui arrive de convoquer des visions d'horreurs pour elle même, comme un humain regarde ses photos de famille▽10 : en cachette du reste de la guilde, elle cherche discrètement des pistes pour retrouver Typhon, son compagnon prisonnier ▽  
CREDIT AVATAR: Lady Nadira
CREDIT BANNIERE: Ici
CREDIT ICONS: Ici









Derrière L'écran

PSEUDO : disons Belga ▽ AGE : 21 ans ▽ CODE DU RÈGLEMENT : Validé par RyuCOMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? : un peu par hasard, l'annuaire forum actif je crois ▽ TU LE TROUVES COMMENT ? : très très beau, très prometteur!▽ 2 + 2 ? : HUIT MILLIARDS ▽



Dernière édition par Belgabesh le Mer 3 Oct 2018 - 10:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Belgabesh
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mar 2 Oct 2018 - 21:54




Story
Sans début et sans fin, le serpent se mord la queue



Les textes humains donnent à Belgabesh un grand nombre de parents potentiels. Personne ne s'accorde sur sa filiation: il n'existe pas deux écrits citant le même couple. Elle-même ne saurait pas vous en dire plus, si elle l'a su un jour, les millénaires ont effacé ce souvenir de son esprit. Ne subsiste en elle que la vague certitude qu'il y a eu un commencement.
En revanche, Belgabesh se souvient parfaitement nettement des premiers temps de sa vie et de sa certitude d'être, entre toutes, la plus belle et terrible des créatures de ce monde. En ces temps archaïques où l'humain n'était qu'un singe déplumé maladroit et ridicule, celle qui serait un jour la mère des monstres se faisait l'effet d'un prodige. Déjà puissante magicienne au sortir du néant, prédateur terrifiant ayant rampé seul hors du chaos primordial, Belgabesh fit preuve dans sa jeunesse de la même inconstance qu'elle reprocherait un jour aux humains. Durant un jour ou un million d'années, la serpente sans nom vogua librement de festins en chasses grisantes.

Et puis au fil des siècles, le monde se fit plus peuplé ou bien elle se fit plus consciente de ce qui l'entourait. Belgabesh découvrit peu à peu que son terrain de jeu était peuplé de toute sortes de créatures au moins aussi puissantes qu'elle, dont elle avait fini par attirer l'attention. En ce temps, les humains étaient encore bien peu intéressants et ce fut donc en compagnie des dieux et de leurs engeances plus communes qu'elle découvrit l'adversité et la haine, mais aussi l'amour.
Dans ses yeux, un brasier mouvant et dans son cœur, le fracas de mille tempêtes. Lui seul pouvait de sa volonté faire plier la puissante Belgabesh, ondulant au son de sa voix comme un serpent hypnotisé par une flûte. Car il n'existe de mère des monstres sans père des monstres, Typhon était l'évidente moitié du tout qu'ils formaient.

A sa muse anonyme, il offrit comme tout premier cadeau le nom de Belgabesh avant de l'aimer au bord d'une rivière, leurs deux corps sinueux inextricablement mêlés. L'essentiel du temps, les deux amants menaient leur propre route, se savoir aimé suffisant à leur bonheur. Quand l'absence de l'autre devenait toutefois insupportable, leurs chemins se croisaient à nouveau comme si le destin lui même trouvait trop triste de les garder séparés plus longtemps.
Chacune de leurs étreintes faisait naitre du ventre de Belgabesh un nouvel enfant prodigieux qui le plus souvent ne rappelait rien de ses parents. Chiot et serpenteau polycéphales, chaque tête plus splendide que la précédente, lionceau à visage humain à la personnalité charismatique et l'intelligence perçante et mille autres fauves extraordinaires furent les nombreux produits de leur amour.

Les uns asservis, les autres massacrés pour l'honneur stupide d'un humain éphémère. Belgabesh apprenait ces crimes trop tard pour pouvoir les empêcher, ne pouvant que porter le poids de la fin atroce de ses enfants, ne trouvant la paix que dans l'idée d'en concevoir sans cesse de nouveaux. Mais l'humain stupide annihilait sans chercher à comprendre, refusant d'aller au delà d'une apparence qui ne lui plaisait pas. Vint le moment où ses enfants mourraient plus vite qu'elle ne les faisait naitre.
Belgabesh ne sortit bientôt plus de son antre, préférant la pénombre à la lumière d'un monde si laid, se refusant à son compagnon plutôt que d'engendrer plus de victimes sacrificielles pour l'orgueil humain. Quand Zeus, dans une dernière injustice à son égard, enferma Typhon dans une prison lointaine et secrète pour ne plus risquer qu'il fasse ombre à l'Olympe, la mère des monstres se sut vaincue.

Dans sa caverne, elle pleura pendant un temps infini sur ses petits massacrés et son amour contraint. Belgabesh pleura si fort et si longtemps qu'elle fini par s'endormir avec comme unique espoir celui de ne pas se réveiller. Son vœu failli bien s’exaucer: au dehors, le temps des héros s'achevait sans la déranger. Les saisons passèrent, des gens virent le jour et sombrèrent dans le néant, des empires se levèrent et s'effondrèrent, puis le monde prit un virage radical sans faire frémir les paupières closes de la mère des monstres.
Belgabesh aurait ainsi pu dormir jusqu'à la fin des temps, si vers 2025 date humaine, un petit groupe en quête de matériaux de construction ne s'était pas attaqué à l’éboulis fermant sa grotte. Ils ne prélevèrent que quelques pierres, suffisamment toutefois pour laisser un minuscule rayon de soleil entrer jusqu'au corps endormi de la serpente, réchauffant tout doucement son sang froid, goutte après goutte.

Quelques jours seulement à ce régime suffirent à tirer Belgabesh de son sommeil millénaire. Persuadé que ses affaires l'attendaient là où elle les avaient laissées, son esprit refusa un moment l'évidence. Les roches autrefois neuves couvertes de mousses, le paysage profondément modifié sur des collines à la silhouette pourtant familière ne suffirent à la convaincre de l'évidence.
Elle eut toutes les peines du monde à trouver un être doué de parole pour lui expliquer ce qui s'était produit. Ce fut un demi-dieu mort de peur et légèrement cyanosé dans l'étau de sa queue qui lui expliqua toute l'histoire. Ainsi sa vengeance s'était donc réalisée seule? Ses petits reposaient-ils en paix pour autant? Et Typhon avait-il récupéré sa liberté de mouvement?

Belgabesh laissa filer le demi-dieu bleuit pour se consacrer à cette réflexion. Elle erra à travers bois et plaines des jours durant, constatant avec étonnement combien un monde pouvait changer en mille ans. Mais cela ne lui plaisait pas: la nature avait besoin des dieux, sans lesquels tout semblait moins vert, moins vivant. Sur ces terres désertes, seulement armée de ses pouvoirs ramenés au stade du ridicule, les siens lui manquaient plus cruellement que jamais.
La solitude fini par la rendre aigre et méchante, au point de s'attaquer à un hameau humain juste pour passer le temps. D'autant plus héroïques qu'ils étaient peu nombreux, un groupe de demi-dieux au service de Dionysos la défia pour détourner son attention des pauvres humains transits de terreur.

Aucune illusion ne put sauver la mère des monstres de la capture: la ruse visant à l'attirer dans un filet fonctionna à merveille. Belgabesh fonça tête la première dans le piège. Les demi-dieux ne semblaient pas avoir déjà vu quelque chose de semblable à son aura de de terreur: incapables de l'approcher pour lui porter le coup de grâce, ils réalisèrent alors qu'ils n'avaient pas affaire à un simple lamia de très grande taille. A nouveau, l’infamant surnom d'Echidna revint sur leurs lèvres.
Durant un laps de temps assez long pour une perception humaine, mais très court à son échelle, Belgabesh resta prisonnière de la guilde Olympus. Puis, peu à peu, ses geôliers s'immunisèrent à l'aura de terreur de la mère des monstres et purent témoigner de sa nature chaotique mais bienveillante, de l'insoutenable solitude qui l'avait rendue cruelle et de son insondable tristesse.

Alors petit à petit, Belgabesh devint un membre de la communauté. On commença par lui accorder les bains de soleil quotidiens dont sa santé avait tellement besoin, sous bonne garde et lourdement entravée au départ, puis avec de moins en moins de contraintes. Puis à solliciter ses conseils en matière d'illusion, voir à simplement s'assoir près d'elle pour deviser.
En quelques années, la communauté apprivoisa sa propre peur et la mère des monstres se sentit tenue d'une véritable responsabilité à l'égard de tous ces petits bipèdes si fragiles. Elle devait les protéger de ce nouveau monde plein de dangers.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 208
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 6:27

Bienvenue je suppose ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 45
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 7:11

Bienvenue à toi
Si tu as des questions, n’hésite pas, le staff est là pour toi

_________________
Tortured Girls
I'm standing alone in this world that keeps on changing. But hiding away, my true self is fading! I hope you give up.No, don't look at me. I'm trapped within this world that someone planned out for us

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 7:16

Bienvuuuuue !!! :ju:

J'adore ton personnage, tu le sais deja :3
Par contre, va te falloir ce tatouage, sinon, tu peux pas rentrer dans la guilde, c'est un tatouage magique ( il est imprimé sur la peau, donc, si Echidna veut partir de Olympus, elle pourra l'enlever Wink )
Alleeeez gros coeur sur toiiii :luve:

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Belgabesh
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 10:46

Bonjouuur merci à vous tous :3
J'ai modifié ce détail, ça me paraissait plus cohérent que Belgabesh le refuse ^^ Donc j'ai mis qu'elle avait commencé par se rebiffer avant de se laisser convaincre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 11:30

C'est parfait :luve:

Je te valide dès que je suis chez moi !

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Belgabesh
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 11:51

Hiiiiii trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 12:11

Bienvenue à toi Ô grande Echidna !

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 13:17




Félicitations


Je te valide, ton perso envoie du lourd, elle est belle et je suis sûre qu'elle fera une super Maman pour Sora, évidemment, je réclame de suite un lien de fou, parce que je suis tombée amoureuse de ton personnage :luve:

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir aller recenser ton avatar ICI    

Mais j'y pense ! Tu vas avoir besoin de nous montrer tes liens ! Il faudra que tu les postes ICI  
Ainsi que ta fiche de RPs qui va se trouver ICI  

Aussi, grâce à ton salaire d'adhésion, tu peux aller t'acheter des trucs sympa ICI et aussi aller postuler à un poste de guilde ICI



_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Belgabesh
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2018

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  Mer 3 Oct 2018 - 14:28

C'est clair, il nous FAUT un lien Very Happy
Merci pour l'accueil chaleureux et la validation je me régularise immédiatement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Craignez la mère des monstres  

Revenir en haut Aller en bas
 
Craignez la mère des monstres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» modification de certain monstres
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survivors Tales :: Présentations :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: