La Colonie est tombée, l'Olympe est en ruine, le monde va être entraîné à son tour dans la spirale infernale...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haine complexe | feat: Kelly Waller

Aller en bas 
AuteurMessage
Dante McArthur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Dim 2 Sep 2018 - 15:06

Haine Complexe
Je crachais un coup sur le canon, la salive s’étala avec un petit splash sur le révolver. Je sors un chiffon, j’étale bien, je lave le canon. Bientôt, mes mains seront taché de sang, ce n’est pas la première fois, ce ne sera pas la dernière… Je souris, pas forcément de plaisir, mais plutôt de douleur, comme un abime profond de désespoir et de solitude, un gouffre, un trou noir dénué d’émotion au plus profond de ma poitrine, ne laissant filtrer que la haine et  la douleur. Aujourd’hui, quelqu’un va payer pour la mort de ma famille, jusqu’à maintenant, j’avais fait abstraction de ma haine pour l’Inquisition, mais cette fois, pour moi, tout était différent, cet homme ci était Irlandais, il venait de Belfast, c’était un tribun de la plèbe, qui mystérieusement avait fait fortune, après le décès de la plus grande fortune du pays, mon grand-père. C’était trop pour moi, je ne pouvais pas laisser un homme de son espèce survivre. Cette haine qui consumait mon cœur, elle appelait le sang, j’embrassais le sang.

Je me levais, je rangeais le revolver dans la ceinture de mon pantalon, ce soir, dans Londres, le sang va couler. Je sors de la petite ruelle sale, les poubelles et les rats accompagnent ma marche, je fais craquer mes épaules et mes doigts, j’essaye de me détendre, c’était plutôt compliqué. J’arrivais devant le petit bar dans un coin renfoncé, un très bonne endroit pour des combats clandestins ou me trafic de drogues, l’argent appelle l’argent, une fois que tu as goutés à ce fruit défendus, tu en veux plus, tu te mets alors à trainer dans des affaires louches.

Je passe la porte pour arriver dans un rad miteux à souhait, mes grolles trempent dans une eau usée, mélangé à je crois de l’urine et du vomis. Je ne détourne pas les yeux, c’est un spectacle trop simples pour que je détourne les yeux. Je m’assois à une table, pas trop éloigné d’une table de Blackjack, là où se trouvait ma cible. Un homme aussi laid que détestable. Je patiente quelque minute, avant que celui-ci rentre dans les toilettes. Je patiente quelque minute avant de pénétrer à mon tour dans les toilettes, puis m’approchant de cet homme qui m’avait tout volé, je déclarai d’une voix douce et mielleuse :

« Bonjour, êtes-vous Monsieur Murphy ? »

Tandis que l’homme acquiesçait, je sortis mon pistolet, je pointai vers  sa jambe, puis avec un sourire cruel, répondis :

« Enchanté, je suis Dante McArthur. Vous devez connaître ma famille ? »

Puis, sans attendre, je fermai la porte d’un coup de pied, puis je tirai…

Je passai la main sur mon visage, les traces de sangs sur mes mains me firent sourire. Puis, prenant une serviette de toilettes, je retirai le sang sur mes mains et de mon visage. Puis, fermant la porte derrière moi en sortant des toilettes, un énorme sourire de joie aux lèvres, rien de telle qu’une petite séance de torture pour se mettre en forme. Je sortis de se rad pourris sans aucun problème, puis, dans l’obscurité du soir, sortis une clope avant de me la griller et de cracher sur le sol :

« Dans ta face Murphy! Personne n’attaque la famille McArthur ! »

Puis, partant dans un fou rire malsain avant de me retourner en entendant un bruit derrière moi…
kyro. ldd 017


HRPG:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly A. Waller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Dim 2 Sep 2018 - 21:23



Haine complexe

Ft Dant McArthur


Londres, il y a un peu plus de trois ans:

Ramenant pas mal de gibier que je venais de chasser, la guilde Ultio me confia la tâche de vendre le reste sur le marché à Londres. Cela pourrait intéressé de nombreuses personnes, que cela soit des marchés honnêtes ou non. J'entend par là que depuis que ce monde a sombré, les trafics illégaux se sont sentis comme chez eux et ont encore eu plus de succès qu'avant. Mais bref, c'est comme ça que je me retrouvai à me mettre en route pour Londres. Je rejoignis la ville en quelques jours et allai vendre ce que je pouvais pour le meilleur prix que je pouvais en obtenir. C'est ici aussi qu'un groupe d'Inquisiteur patrouilla, ce n'était certes pas marqué sur mon front que j'étais une demi-déesse mais il suffisait qu'ils fassent un contrôle et mon sang leur indiquerait clairement que je n'étais pas totalement mortelle. D'autant que j'avais non pas la moitié du sang divin mais les trois quarts alors je ne préférai même pas imaginer ce que leurs machines auraient pu faire comme bruit... En attendant je fis mine de regarder un peu ce qu'on pouvait trouver dans ces marchés de fortunes et quand ils furent parti je les suivit. Idée stupide surement mais j'avais envie de voir où ils pouvaient me conduire et où je pouvais obtenir des informations sur l'Inquisition. J'en avais marre de ne traquer que des animaux, c'était ces monstres là que je voulais tuer !

Après plusieurs heures l'un d'eux finit par se détacher du groupe et ce fut lui que je pris en chasse, si je pouvais le capturer j'aurai pu espérer lui soutirer quelques informations utiles non ? Mais ça je ne le saurais jamais car après son entrée dans cet espèce de bar - enfin ancien bar qui servait visiblement toujours mais qui avait pris un sacré coup après la guerre et tout le reste - il finit mort... Que je vous replante un peu la scène: peu de temps après son entrée, il alla au toilette et n'en sortit pas. Mais un autre en sortit avec dans le regard une sorte de flamme, celle du frisson de la chasse, celle du gout du sang. J'allai donc rapidement dans les toilettes et trouvai l'homme abattue au sol... C'est donc prestement que je pris le chemin inverse pour essayer de retrouver celui que je soupçonnais fortement être le tueur. Et il ne fut pas dur à retrouver car il fumait tout simplement à la sortie. Je me raclai la gorge pour qu'il se retourne et je lui dis:

Pas très discret ni très pro... Je ne sais pas qui t'as envoyé ou si même cela vient de toi mais en tout cas c'est très brouillon comme assassinat...

Si il se sentait menacer en pensant que je pourrai aller voir l'Inquisition ou si même j'en faisais partie, je pourrai toujours me défendre car il ne paraissait pas dangereux aux premiers abords.

Code by Joy

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante McArthur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Lun 3 Sep 2018 - 15:56

Haine complexe
Je gardais mes yeux rivés sur la jeune femme devant moi, à peine plus âgé que moi, d’après mes observations. Celle irradiait d’assurance, moi, je restais bouché bée, le sourcil gauche levé dans une mimique d’incompréhension. Puis, sans forcément me laisser le temps de réagir, celle-ci déclara :
« Pas très discret ni très pro... Je ne sais pas qui t'as envoyé ou si même cela vient de toi mais en tout cas c'est très brouillon comme assassinat... »

Je fermai les poings si forts que mes jointures devinrent aussi blanches que la neige. J’essayai de contenir ce sentiment qui était né au plus profond de mon cœur. Je serrais les dents et me mordait la lèvre inférieur. Dire que j’étais en colère aurait été un euphémisme, mais la colère n’était pas le seul membre du cocktail explosif qui naissaient en moi, une certaine peur était présente. Cette peur naissait du fait que la jeune fille était peut être membre de l’Inquisition. Je levais les yeux vers elle, mes prunelles devaient lancer des éclairs et des flèches de feu. Puis, esquissant en sourire plus douloureux que d’amusement, tout en baissant ma voix, vibrante de colère :

« Pourquoi recherché la discrétion, ni le professionnalisme ? Lui n’as pas eu de tels égards lorsqu’il était en train de chevaucher ma mère. Il n’a pas été propre lorsqu’il s’occupa en plus du viol du cadavre de ma grand-mère. Je ne vois pas ça comme un assassinat, mais plus comme un juste retour des choses. Ça aurait été un assassinat si j’avais tué quelqu’un avec une conscience ou un être humain. Mais celui que j’ai buté n’avais ni l’un ni l’autre. »

Ma voix avait monté crescendo, pour n’être qu’un cri de rage, une voix tellement brûlante de haine et de colère que j’avais l’impression que ma voix se consumait, que ma gorge devenait cendre. Puis, me rendant compte que j’avais hurlé, je plaçai ma main devant ma bouche avant de vérifier que personne ne m’avait entendu, puis me retournant vers la jeune femme cracha à voix basse :

« Qui est tu pour juger mes actes ? Te crois-tu meilleur que tout le monde ? »


Je n’avais plus qu’un regard fou, ivre de violence, dévoré par la colère. Si jamais je devrais me battre, l’environnement urbain me sera utile, mais on ne sait jamais contre qui on se bas. Putain de merde, j’voulais juste venger ma famille, moi…
kyro. ldd 017

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly A. Waller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Lun 3 Sep 2018 - 20:48



Haine complexe

Ft Dant McArthur


Pourquoi recherché la discrétion, ni le professionnalisme ? Lui n’as pas eu de tels égards lorsqu’il était en train de chevaucher ma mère. Il n’a pas été propre lorsqu'il s’occupa en plus du viol du cadavre de ma grand-mère. Je ne vois pas ça comme un assassinat, mais plus comme un juste retour des choses. Ça aurait été un assassinat si j’avais tué quelqu’un avec une conscience ou un être humain. Mais celui que j’ai buté n’avais ni l’un ni l’autre. Qui est tu pour juger mes actes ? Te crois-tu meilleur que tout le monde ?

Il avait d'abord crié pour finalement chuchoter sa dernière phrase. Il paraissait totalement cinglé, on aurait cru le clown fou qui combat l'espèce d'homme chauve-souris dans les bandes-dessinés de super héros là.

Ma parole t'es complètement taré... Et ce n'est pas que je me crois meilleure mais attaquer de cette manière un représentant de l'ordre en place n'est simplement pas la meilleure solution... D'autant que tu l'as fais par simple vengeance. Oh et tu dis que cet homme n'avait pas de conscience et n'était pas un être humain, mais toi qu'es-tu alors ? Tu te nourris de la souffrance qu'il a éprouvé et en plus tu y prend ton pied...

Je croisai les bras en le jugeant du regard. Pour ce qui est de la vengeance j'avais certes aussi cette motivation pour combattre l'Inquisition, mais ce n'était pas de cette manière que je comptais les tuer, et puis tous ne méritaient pas de mourir ainsi. D'après ce que le fou devant moi avait dit, l'Inquisiteur mort était plus un monstre qu'un homme, mais cela n'excusait en rien la façon dont il avait été tué.

Je devrais prévenir les gardes les plus proches, en bonne citoyenne que je suis je n'ai pas le droit de laisser un pareil criminel en liberté.

Je m'approchai maintenant doucement de lui tout en parlant

Tu as le goût du sang, tu voulais tuer un monstre mais tu es toi-même un. J'ai vécu bon nombre de chose tout aussi horrible et je ne suis pas pour autant une psychopathe sanguinaire. Ce monde nous change mais il révèle surtout notre vrai nature, et la tienne semble être en putréfaction depuis un moment.

Il avait tué cet homme d'une telle façon... et puis il avait surtout tué un Inquisiteur isolé dont j'aurai peut être pu soutirer des informations crucial, je lui en voulais pour ça et pour la façon dont il avait d'être satisfait d'avoir commis cet acte ignoble. Tuer est devenue une nécessité, mais pas de cette façon...

Spoiler:
 

Code by Joy

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante McArthur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Mer 5 Sep 2018 - 20:39

Haine complexe
Un discours moralisateur sortis des lèvres de la jeune femme, je les écoutais avec dédain, tandis qu’au plus profond de mon cœur tourbillonnait une haine complexe, violente, qui ne cessait de grandir à chacun des mots que la jeune disait. Des envies de meurtres montaient, je serrais les poings d’autant plus forts que je ne savais toujours pas si cette donzelle était alliée ou ennemi, bien que mon jugement pende plus vers la dernière hypothèse.
J’écoutais, ivre de rage, entendant critique, menace et autre. Je ne pouvant pas feindre le calme, cette fille me critiquait parce que je venais de venger ma famille. Je ne pus répondre qu’avec dédains et mépris :

« Oh, mais préviens les gardes, je me demande qui ils croiront entre un soldat renommé des services secrets et, ce qui me semble, une paria. Pourquoi nié, oui, je me nourris de vengeance, après que ma famille, famille innocente, elle, fut massacrée sans aucun égard. Ainsi, je me fiche de ne pas être innocent, mes mains sont déjà tâché de sang de sang mêlée comme d’Inquisiteur. Ce n’est pas là, la première mort de mes mains et ce ne sera évidemment pas la dernière. Peut-être que je suis devenu un monstre comme tu dis… Mais, je préfère encore être un monstre que quelqu’un ne pouvant même pas lavé les dernières images de sa famille. »

Je fis une pause, me fis craquer les articulations, regarda autour de moi, pour vérifier que je n’étais pas seul, avant de reprendre :

« Que crois-tu que j’ai envie de faire au personne qui ont violé ma mère avant de la tuer, tué puis violé ma grand-mère, capturé et pendus mon grand-père, attrapé et tabassé mon arrière-grand-père ? L’enfant de quatre ans qui a vécues cela est mort il y a bien longtemps. Je ne pas pus les protéger, le moins que je puisse faire, c’est de les venger, venger les innocent, parce que, que l’enfoiré qui les as buté soit mort viens de réduire le nombre d’assassin. Parce que j’étais déjà un assassin avant. »

La jeune femme m’énervait clairement, je ne cherchais pas la bagarre, mais celle-ci étais complètement énervante et je n’étais pas sûr de pouvoir garder mon calme longtemps. Je repris ainsi la parole, ayant essayé de bannir toute trace de colère, de haine, de mépris dans ma voix :

« Bon, maintenant, écarte toi. Je ferais comme si je ne t’avais pas vu. Tu n’auras qu’à faire pareil. »


Puis, alors que je m’écartais, j’espérais que la jeune femme, me laisserait partir sans problème. C’était mieux pour nous deux.
kyro. ldd 017


HRPG:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly A. Waller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Mer 5 Sep 2018 - 22:00



Haine complexe

Ft Dant McArthur


Une paria ? Ce n'était pas totalement faux mais non exact. Je n'étais plus très sociable et je préférais ma solitude, je n'avais pas d'amis, seulement des connaissances. Mais je n'étais pas pour autant une réelle paria ! Si ? Et puis il commençait à me gonfler avec sa justification... quand il tenta de passer à coté de moi je fis simplement un pas de coté pour m'interposer.

Agir par vengeance je connais, le viol crois moi tu ne sais pas de quoi tu parle car toi tu t'en a visiblement subit aucun contrairement à moi, et tuer des assassins je connais aussi. Mais encore une fois tu n'as vengé personne, toutes ces personnes que tu as voulu vengé ont seulement vu leur mémoire salit par tes actes. Libre à toi de penser que tu les as vengé, libre à toi de penser que le monde se porte mieux maintenant. Peut être que oui car cet homme était un monstre, mais tu es presque pire... Je vois dans tes yeux et tes actes ta folie, tu es un psychopathe qui ne mérite pas la liberté. Ce sont des hommes comme toi à qui l'apocalypse à le plus profiter: ce monde n'est plus que chaos, le transformant en votre terrain de jeu.

Il me rappelait tellement tout ces groupes de pilleurs que j'avais pu rencontrer ces dernières années, toutes ces personnes plus folles et assoiffées de sang les unes que les autres. Je continuai de lui parler en prenant lentement mon poignard.

Tes intentions étaient bonnes, mais toi tu es terriblement mauvais, et je ne cherche pas qu'à détruire l'Inquisition, mais aussi à rendre ce monde meilleur. Toi tu as cette ambition mais tu ne vois pas que tu fais partie du problème, moi j'en suis la solution.

Et sur ce je tentai de lui mettre un coup non létal de ma petite arme tranchante. Sa folie me faisait revivre des souvenirs douloureux concernant ces dernières années... Justement il parlait de viol mais savait-il réellement ce que c'était ? Ce que c'était que d'avoir plusieurs hommes autour de sois qui vous attache et abuse de vous ? Vous frappe et pire encore ? Et le voir agir de cette manière et n'en ressentir que jouissance et bonheur me faisait voir en lui ce genre de monstre qu'il pensait faire disparaître. Aurait-il été capable de violer quelqu'un lui aussi ? Je ne pensais pas, mais sa façon d'agir restait trop semblable à ces monstres. Il devait subir une leçon lui faisant comprendre que si ce monde est pourri, on ne doit pas pourrir nous aussi.

Spoiler:
 

Code by Joy

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante McArthur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Sam 8 Sep 2018 - 20:48

Haine complexe

Quelque fois, la haine, la colère, malgré tout ce qu’on fait doit s’échapper du corps, sinon, on va craquer, exploser. Je retenais ma haine depuis bien longtemps, cette gonzesse me les brisait grave. Qui était-elle pour juger pour actes ? Qui était-elle pour savoir ma vie ? Qui était-elle pour savoir ce que je penserais ma famille ? Ma haine grandissait, elle attaquait désormais les remparts aride de ma raison, si bien que j’étais quasiment sur le point d’attaquer la jeune femme. Tous ces discours me donnait la nausée, elle se croyait mieux que tout le monde, j’allais la faire redescendre sur terre.

J’éclatai d’un rire sinistre, après qu’elle m’est dite mes « quatre vérité » et qu’elle m’est empêchée de partir. Si je n’avais pas ris, je serais assurément tombé dans la violence physique et la violence physique n’aurait été qu’une preuve de ma défaite contre elle. Je ne perdais pas, j’étais Dante, j’allais me tirer de ce pétrin.

Mais, alors que je m’apprêtais à faire demi-tour et partir de nouveau, je vis la lame étinceler, tandis qu’elle se dirigeait dangereusement vers moi, je ne pus que lever mon bras gauche, tandis le poignard, trancha sur toute la longueur ma manche, laissant apercevoir mon bras en bronze céleste. Je ne pouvais plus faire marche arrière. Maintenant qu’elle l’avait vu, elle comprendrait aisément que j’étais un sang-mêlé, cela risquait de sentir le brûler pour moi. Ainsi, concentrant mon esprit à ces limites extrême, je ressentis la technologie autour de moi, elle était comme mon corps, les fils électriques semblait être mes veines, je me sentais désormais en confiance. Mais, pour préparer ma contre-attaque, je fis un choix audacieux, que normalement je n’aurais jamais fait, mais ici, galvaniser ma une haine salvatrice, je pris la parole pour cracher d’une voix ironique et empoissonné :

« Tu possèdes si peux d’argument que tu t’en retrouve à frapper quelqu’un avec qui tu débattait ? Tu me fais vraiment pitié. Tu parles de viol, tu as raison, je n’en jamais été la victime, seulement un spectateur malheureux, voyant les images de femmes fortes qu’il connaissait se faire réduire à l’état de femme objet. Mais, pourtant, j’ai une certitude, toi, ils auraient dû rester plus longtemps sur toi, je crois que tu n’en as pas eu assez. »

Puis, avec un sourire cruel,  envoya tous les fils électriques suspendu dans les airs et sous la terre à ma portée, dans un assaut ultra-agressif, avec une idée en tête, tué. Ainsi, je vis une dizaine de fil électriques se dirigé vers la jeune femme.

Avec du recul, les mots que je lui avais craché, étaient horrible, mais pourtant, sur le moment, je ne les regrettais pas. La jeune femme n’avait pas forcément tort, j’étais un démon, mais un démon coincé dans un monde remplis par des diables. Pour survivre, il fallait s’adapter, vaincre le feu par me feu. J’étais sincèrement désolé de la situation que cela prenait, mais c’était elle ou moi, je préfèrais que ce soit moi qui survive.
kyro. ldd 017


résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly A. Waller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Sam 29 Sep 2018 - 12:16



Haine complexe

Ft Dant McArthur


Je venais de lui couper la manche, dévoilant un bras non pas de chair mais de métal, on aurait même dit du bronze céleste. Il était donc l'un des nôtres ?! Je m'étais promis de ne tuer aucun demi dieu sauf si ma vie en dépendait...

Tu possèdes si peux d’argument que tu t’en retrouve à frapper quelqu’un avec qui tu débattait ? Tu me fais vraiment pitié. Tu parles de viol, tu as raison, je n’en jamais été la victime, seulement un spectateur malheureux, voyant les images de femmes fortes qu’il connaissait se faire réduire à l’état de femme objet. Mais, pourtant, j’ai une certitude, toi, ils auraient dû rester plus longtemps sur toi, je crois que tu n’en as pas eu assez.

Je n'eu le temps de réagir, si son but avait été de me déstabiliser il avait carrément réussi car je ne vis qu'au dernier moment une dizaine de fils électrique foncer sur moi et je ne pus donc esquiver que trop tard et.... Le choc fut tellement violent que j'en fus sonnée au point de ne pas voir que deux fils m'avaient tout bonnement transpercé respectivement le bras et la cuisse. L'adrénaline devant aider je ne ressentis aucune douleur et était encore capable de bouger. Son attaque n'allait certainement pas s'arrêter là mais au point où on en était et après ce qu'il avait pu dire je n'allais moi non plus pas m'arrêter ici. Poignard en main je coupai les fils qui avaient réussi à me transpercer et dans un cris de rage je fonçai sur ce monstre. Ce n'allait pas être facile car ses pouvoirs semblaient puissants et il restait encore de nombreux fils autour de nous, fils qui à tout moment pouvaient revenir sur moi aussi violemment qu'il y a quelques secondes. Je me rendis invisible et en passant derrière lui je lui mis le couteaux sous la gorge et réapparu.

Range tout de suite ces fils ! Et si tu es certains de ça pour moi sois certain aussi d'une chose: tu es encore en vie seulement car tu fais partit de mon espèce ! Mais tu donne raison à ces co****ds d'Inquisiteur en montant qu'on est ce qu'ils prétendent qu'on est: des monstres ! Je t'inspire la pitié mais toi tu n'inspire que le dégoût.

Comme j'avais dis: je me retenais fortement pour ne pas l'abattre, il était un des miens mais il était aussi et surtout un véritable monstre, un fou qui aime le sang, un psychopathe qui se nourrit des horreurs. Enfin du moins c'était l'image qu'il me r'envoyait, qui étais-je pour juger de cela ? Simplement moi, mais les mots qu'il venait de dire allaient parfaitement dans ce sens. En appuyant ma lame contre sa gorge je lui dit en serrant les dents:

Maintenant retire tout de suite ce que tu as dis et je te laisserai peut être partir ! Je refuse de tuer un des miens sauf si je n'en ai réellement pas le choix !

Si lui aussi ne voulait pas tuer les nôtres, peut être allait-il comme moi en restait là en voyant que j'étais moi-même une demi-déesse ?

Code by Joy

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante McArthur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Mer 3 Oct 2018 - 15:01

Haine complexe
« Range tout de suite ces fils ! Et si tu es certains de ça pour moi sois certain aussi d'une chose: tu es encore en vie seulement car tu fais partit de mon espèce ! Mais tu donne raison à ces co****ds d'Inquisiteur en montant qu'on est ce qu'ils prétendent qu'on est: des monstres ! Je t'inspire la pitié mais toi tu n'inspire que le dégoût. »

Je déglutis violemment, laissant le fil du poignard faire une entaille, laissant perler une petite goutte de sang. La garce m’a pris à revers, j’ai sous-estimé la possibilité qu’elle puisse être une sang-mêlé, ses paroles semblaient aller dans ce sens, désormais, plus aucun doute ne reste au fond de mon esprit, rien qu’un fou rire incompréhensible. La capacité qu’elle utilisé contre moi, me prouva une bonne fois pour toute que je n’étais pas invincible. J’étais un être mortel, la mort avait les mêmes emprises sur moi que sur n’importe qui… Je restais silencieux, un sourire malicieux sur les lèvres, la haine à vite quitté mon corps, pour seulement laisser un calme olympien, un calme surpuissant. Dans cette situation, laisser la haine me dévorer n’est pas la bonne solution… Je dois avant tout survivre. Enfin essayer de survivre. Je réfléchissais aux paroles de la jeune femme, ces paroles aussi blessantes qu’elles étaient ne me donnait qu’encore plus envie de lui faire ravaler ses paroles, non pas par haine, mais par malice.

Mon esprit torturé laissa les fils à leur volonté électrique, tandis que ceux-ci tombaient sur le sol, je ne pus que continuer de sourire. J’écoutais d’une oreille distraite, essayant de trouver une solution, mais aucune solution ne semble apparaître à mes yeux. Je baille d’ennuie tandis que les dernières paroles de la jeune femme traverse mon être :

« Maintenant retire tout de suite ce que tu as dit et je te laisserai peut être partir ! Je refuse de tuer un des miens sauf si je n'en ai réellement pas le choix ! »


Je ne peux qu’éclater d’un fou rire, sans doute embraser par le stress et les restes de colère. Malgré ce que j’avais pu penser dans un premier temps, la colère dans ses remparts immortels, sur la montagne de la vengeance m’appelait. Je la laissais de côté pour le moment, il valait mieux essayer de survivre. Je penchai ma tête en arrière, dévoilant ma gorge encore plus qu’elle ne l’était. Le contact glacé de la lame sur ma gorge me laissa une étrange sensation, tandis que je commençai d’une voix si douce et glaciale que j’en frissonnais presque :

« A quoi bon ? J’ai venger l’assassin de ma famille, je peux mourir en paix maintenant… Et puis, pourquoi s’excuser ? Des excuses non sincères valent moins que pas d’excuse du tout. »


Nouveau fou rire, puis reprise d’une voix encore plus maline et glaciale qu’avant :

« Et puis, qui te dis que tu possèdes les cartes en main ? Et qui te dis que je ne suis pas en train de dominer ? Est-ce le contact familier de ton couteau dans la paume de ta main, qui te rend si confiante ? Et si, dans ma folie meurtrière, dans mon envie de me venger, j’avais une bombe en moi, bombe n’attendant que ma mort ou alors son déclenchement ? Et si tu mourrais dans cet affrontement ? »


Gros coup de bluff, énorme coup de bluff… Mais, j’avais réussis à déblatérer ces conneries de bombe avec un tel aplomb que j’y aurais crus à coup sûr, si j’avais été en face de moi. Je restais complètement immobile, puis repris d’une voix si basse et si agressive que j’en vomirais presque de colère :

« D’solé pour l’aut phrase. »

Tandis que je restais immobile, je cherchais une source mécanique pour en prendre le contrôle. Mais, à part les mégaphones en dernier recours. Je n’avais qu’à espérer que l’issue pacifique puisse être encore possible, bien que celle-ci me fasse chier. Etre obliger de renier tant d’amour propre pour survivre. Foutaise. Je jure sur mon nom que la prochaine fois, je ne tomberais pas plus bas que terre. Foi de Dante, si je dois ramper sur le sol, je le ferais, mais ce sera la dernière fois.

kyro. ldd 017


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly A. Waller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Sam 6 Oct 2018 - 10:19



Haine complexe

Ft Dant McArthur


A quoi bon ? J’ai venger l’assassin de ma famille, je peux mourir en paix maintenant… Et puis, pourquoi s’excuser ? Des excuses non sincères valent moins que pas d’excuse du tout. Et puis, qui te dis que tu possèdes les cartes en main ? Et qui te dis que je ne suis pas en train de dominer ? Est-ce le contact familier de ton couteau dans la paume de ta main, qui te rend si confiante ? Et si, dans ma folie meurtrière, dans mon envie de me venger, j’avais une bombe en moi, bombe n’attendant que ma mort ou alors son déclenchement ? Et si tu mourrais dans cet affrontement ?

Il bluffait, il semblait très convaincant mais... non non non il bluffait j'en étais presque certaine ! A moins qu'il ne soit assez fou pour réellement penser comme ça et se tuer en sachant qu'il m'aurait tué aussi... ? Je gardais le poignard sous sa gorge avec un semblant d'assurance mais en vérité il venait de semer le doute dans mon esprit et c'était suffisant pour me faire hésiter. Mais je n'eu pas à réfléchir trop longtemps car il opta pour la meilleure chose à faire.

D’solé pour l’aut phrase.

Il semblait avoir arraché ces mots de son âme étant donné la difficulté qu'il avait eu à les prononcer mais au moins il l'avait fait, j'hésitai un instant puis retirai lentement mon poignard de sous sa gorge. Puis en venant lui faire face je le regardai attentivement mais ne parlai pas tout de suite. Je réfléchissais au fait qu'il m'avait fait perdre une potentielle cible, qu'il m'avait blessé physiquement et moralement, d'ailleurs les blessures engendrées par les fils commençaient à se faire ressentir étant donné que l'adrénaline redescendait lentement. Mais je pensai aussi au fait qu'il était un des nôtres, un monstre certes mais qui fut créé par les monstres que nous combattons, ce monde l'avait perverti, il n'était pas un monstre, il n'était que la réponse face aux horreurs de l’Inquisition: les véritable monstres. Alors je lui tendis la mains sans même sourire légèrement mais en ayant l'espoir que nous ayons réussi à se calmer tout deux.

Désolée aussi de m'être emportée, tu avais tes raisons pour le tuer de cette manière. Je m'appelle... Alice, Alice Waller

Je ne donnais que rarement mon véritablement nom, ainsi je préférais emprunter celui de ma mère dont j'avais fait mon deuxième nom mais surtout mon pseudonyme. Pas forcément très utile car je donnais mon véritable nom de famille et puis au pire qu'est-ce que cela change que je donne un autre prénom ou le miens ? Ridicule... mais bon il faut croire que j'avais lu trop de livre sur l'espionnage.

On ne doit pas oublier qui est notre véritable ennemie: l'Inquisition. Je n'aurai pas du attaquer l'un des miens, malgré nos différences évidentes.

Code by Joy

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante McArthur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2018
Humeur : Vengeresse

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Sam 13 Oct 2018 - 15:24

Haine complexe
Je sens la lame se retirer doucement de sous ma gorge, je passe ma main pour retirer la petite goutte de sang qui perlait. Je me retourne lentement, restant sur mes gardes. Ma feinte avait réussi ? Ou étais-ce ma pitoyable excuse qui avait eu raison de la colère de la jeune femme ? Je n’en avais absolument aucune idée, mais, alors que je pouvais la dévisager complètement, celle-ci me tandis sa main et sans un sourire déclara :

« Désolée aussi de m'être emportée, tu avais tes raisons pour le tuer de cette manière. Je m'appelle... Alice, Alice Waller. On ne doit pas oublier qui est notre véritable ennemie: l'Inquisition. Je n'aurai pas du attaquer l'un des miens, malgré nos différences évidentes. »


Je souriais de toute mes dents, empoigna sa main avec rigueurs et me rapprochant je crachai des paroles avec froideur :

« Enchanté Alice, j’suis bien content de ne pas avoir eu besoin de me faire sauter. Quant à moi, je suis juste Dante, un enfoiré d’Irlandais, rien d’autre, rien de moins. »

Ce n’était pas parce que mademoiselle avait accepté mes excuses que j’allais oublier que ses excuses à elle, ne valait celle que j’avais dû dire, le couteau sous la gorge, reniant toute amour propre ou tout respect pour moi-même… Clairement, même si elle s’excuse, je ne suis pas prêt à passer la page si facilement. Même si elle ne semble plus si agressive, je reste relativement en colère… Mais, le sang à assez couler aujourd’hui. Je relâche sa main avant de reprendre :

« Je présume que moi aussi je n’aurais pas dû m’énerver de la sorte, ni réagir avec cette agressivité… Sans rancune n’est-ce pas ? »

Sans trop attendre de réponse, je me tourne vers une ruelle sombre et m’y engagea à grand pas, jusqu’à me rendre compte que je suis exténuer… Je passe de nouveau ma main sur ma gorge, je sens le sang s’étaler sur mes doigts… Je crachai une glaire par terre avant d’arborer un sourire carnassier et intérieurement me promettre une chose, plus jamais un évènement comme cela se passera, foi de Dante, plus jamais ça ne se passera comme cela…
kyro. ldd 017


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly A. Waller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  Dim 14 Oct 2018 - 13:24



Haine complexe

Ft Dant McArthur


Il pris ma main et la serra relativement fort tout en s'approchant de moi et en parlant à la fois de manière enjoué et froide:

Enchanté Alice, j’suis bien content de ne pas avoir eu besoin de me faire sauter. Quant à moi, je suis juste Dante, un enfoiré d’Irlandais, rien d’autre, rien de moins.

Était-il toujours dans son bluff ou était-ce finalement vrai et je venais réellement d'éviter une explosion ?

Je présume que moi aussi je n’aurais pas dû m’énerver de la sorte, ni réagir avec cette agressivité… Sans rancune n’est-ce pas ?

Je n'eu le temps de répondre qu'il commença déjà à partir. Se fut une rencontre fortement... étrange. Et bien qu'il m'insupportait je ne voulais plus autant sa mort, mon espèce devait se serrer les coudes pour survivre et combattre l'Inquisition, même si cela impliquait de collaborer avec ce genre de monstres. Survivons d'abord et retrouvons notre humanité après. Je dis alors doucement tandis que je le voyais s'éloigner.

Sans rancune non... Dante...

Puis à mon tour je partis dans une direction opposée et remis ma capuche et mes mains dans les poches de ma veste en cuir, espérant ne plus croiser sa route et surtout que les monstres comme lui n'étaient qu'une minorité ou l'Inquisition aurait carrément raison à notre propos...

Code by Joy

_________________

Ex-chasseresse à trois quart déesse, ma folie vengeresse n'aura de cesse tant que l'Inquisition ne mourra pas sans aucune délicatesse.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]


Vidéo de Kelly:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Haine complexe | feat: Kelly Waller  

Revenir en haut Aller en bas
 
Haine complexe | feat: Kelly Waller
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Katharina Everleigh-Jules Summers • feat Minka Kelly
» humiliation et Haine [PV]
» Kelly Kelly Vs Eve Vs Natalya
» LA " MARSEILLAISE CHANT de HAINE
» avez vous le complexe de la petite sirene ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survivors Tales :: Partie RP :: Reste du monde :: Londres-
Sauter vers: