La Colonie est tombée, l'Olympe est en ruine, le monde va être entraîné à son tour dans la spirale infernale...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ]Je n'aurais jamais penser croiser une personne plus désagréable que moi (Lara x Sora)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: ]Je n'aurais jamais penser croiser une personne plus désagréable que moi (Lara x Sora)  Lun 17 Sep 2018 - 21:29



Je n'aurais jamais penser croiser une personne plus désagréable que moi


Lara et Sora



Je fais craquer mon dos. Après l'Angleterre, enfin, de ce qu'il en reste, pour aller voir la guilde d'Ultio, je me dirige pour voir la cheffe des Chasseresses. J'ai refusé que Dante y aille, je suis presque sûre que cet idiot m'aurait foutu dans une merde sans nom pour le simple plaisir de mettre l'embrouille entre nous et Venatio. Oui, il adore ça, en posant des questions inappropriées et les faisant rager. Oui, ça c'est tout à fait son genre. Et maintenant qu'il est devenu mon bras droit ... ou gauche, je dirais. Il peut parler en mon nom. Je ferme les yeux en me demandant si je n'ai pas fait une énorme boulette en ayant pris cette décision. Mais en même temps, il est le seul en qui je peux avoir confiance, enfin je crois. Je pense l'envoyer à Ultio, sa façon de penser est proche de la leur ... même si je suis tout aussi sûre qu'il va vouloir les emmerder tout autant. Décidément, mon super ingénieur militaire est vu comme une tête à claque par le reste des 3 communautés ... Une personne avisée voudrait le virer. Pas moi, je lui fais totalement confiance et je sais que même si c'est un vrai con des fois, si c'est pour le bien de Olympus, il y mettra toute son énergie, il faut simplement que l'enjeu en vaille la chandelle.

Je m'assois à la terrasse du café, m'éventant avec un magazine, ici, l'Inquisition n'est quasiment pas présente, restant aux alentours d'Ankara, la principale ville de la région. Ici, on peut dire que les Chasseresses règnent en maître, ce qui n'est pas un mal. C'est sûrement la seule ville avec Florence à être sûre ou du moins quasiment pour les demi-dieux. Je regarde autour de moi, comme c'est agréable de pouvoir boire un verre à l'ombre et profiter les bruits du bazar tout proche, toute cette vie, cette agitation qui fait vivre la ville ... c'est tellement agréable. Ca me change du calme de Brocéliande avec les arbres qui bloque les bruits de la civilisation. Je me demande comment c'était le monde avant, est-ce que c'était aussi agité que cela ? Comment les gens faisaient pour supporter ce bruit en permanence ? Comment faisaient-ils pour ne pas se marcher les uns sur les autres ? Tout en regardant autour de moi, j'admire l'architecture qui est complétement différente de ce que je connais, un peu plus et je me croirais en voyage touristique !

Mais malheureusement non. J'ai envoyé un message à Venatio pour prévenir de mon arrivée et de mes intentions pacifiques, je n'ai jamais vu de Chasseresses, je me demande à quoi elles peuvent ressembler. On dit que la bénédiction d'Artémis les entoure toujours, comme un halo argenté. A croire que les dieux n'ont pas perdu de leurs pouvoirs. Quand je regarde Dionysos qui survit grâce aux fêtes, de quoi Artémis survit ? Qu'est-ce qui la maintient en vie ? Sa volonté seule ? Ou c'est quelque chose d'encore plus grand ?

Je me demande à quoi a pu ressembler le monde quand ils étaient au sommet, sans personne pour les destituer, un monde où les gens comme moi n'avaient qu'à craindre les monstres, un monde sans Inquisition pour nous traquer en permanence. Un monde qui a disparu pour de bon, alors à quoi bon se poser des questions sur ce qui n'est plus ? Parce que l'avenir semble bien noir ... On a beau essayer de l'éclaircir, il y a toujours des nuages menaçants et noirs à l'horizon.

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 45
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: ]Je n'aurais jamais penser croiser une personne plus désagréable que moi (Lara x Sora)  Jeu 1 Nov 2018 - 14:21

Les Dieux dirigeaient autrefois leurs destins. Véritables joueurs passionnés, on aurait pu les comparer à des joueurs d’échecs, manipulant les pièces avec réflexion et avec un soupçon de passion. Leurs humeurs, leurs jugements vis à vis d’une situation ou d’une personne jouaient énormément dans leurs décisions sur la destinée d’un pair. Quand les humains pensaient que tout n’était que le fruit du hasard, que tout provenait de circonstances plus ou moins idéales pour réaliser telle ou telle chose, les Dieux les surveillaient du ciel et décidaient de leurs sorts sans même qu’ils s’en rendent compte. Mais après la Révélation, les choses avaient pris rapidement une nouvelle tournure. Les humains, conscients que leur libre arbitre n’était pas si libre que cela et que tout était à l’origine des Dieux, avaient rapidement à chercher à s’émanciper des mains de ces immortels qui décidaient illégitimement de leurs vies. Face à cette horde d’humains en colère, prêts à les détruire en s’en prenant tout d’abord à leurs rejetons, les demis dieux, les Dieux s’étaient retrouvés forts impuissants face à ces pièces qui cherchaient à s’échapper de l'échiquier. Considérés comme des manipulateurs, même si les humains d’autrefois les vénéraient et étaient conscients que par des sacrifices ils avaient le moyen d’influencer les Dieux, les Dieux s’étaient retrouvés totalement dépassés par la situation. Cette tradition avait disparue en même temps que la Grèce et la Rome Antique. Les humains s’étaient tournés vers d’autres croyances et avaient oublié ces Dieux là. Puis ces derniers siècles, les humains revendiquaient leurs libertés, sans attaches à de quelconques croyances mais juste en voulant (ou en essayant) de décider par eux mêmes. Et cet idéal de liberté avait été détruit un matin, par un simple article de journal.

Et elle était venue au monde après tout ça. Lara avait grandi dans une atmosphère lourde de tensions. Une enfance gâchée par un article de journal. Et pourtant, elle était née d’une union entre un homme et une déesse. Un homme qui n’avait pas encore conscience de la tournure des choses, de l’explosion d’une bombe qui avait eu lieu en Occident et qui commençait seulement à se propager dans le monde. Et maintenant, elle devait subir tout ce bordel.

Lara remplaçait Sakura pour un rendez-vous qu’on aurait pu qualifier de diplomatique on considérait les guildes comme des pays. Or, il n’y avait plus de place pour une organisation de ce type. Les pays étaient détruits par la faiblesse des Dieux, les guildes étaient le simple fruit de cet apocalypse général. La chasseresse devait rencontrer une jeune femme, demie déesse comme elle, qui voulait s’entretenir surement à propos de la situation des demis dieux. À vrai dire, avant de partir, Sakura lui en avait parlé mais comme à son habitude, elle n’avait réussi qu’à capter la moitiée de ce qu’elle disait, sûrement trop occupée à la manger du regard insistant qui lui était propre. Alors Lara attendait cette inconnue, sans vraiment savoir comment l’accueillir. Être chaleureuse, souriante envers une inconnue, ce n’était pas vraiment dans ses compétences. Mais bon, elle savait que ça ferait plaisir à Sakura de lui rendre ce service en faisant le meilleur d’elle même du coup, elle allait un peu se forcer.

Lara sentait son ventre se serrer. Quand elle était à Selçuk, elle en profitait pour se gaver de ces spécialités turques qu’elle raffolait. La ville avait survécu aux diverses catastrophes climatiques, peut être parce qu’elle était située près d’Éphèse et bénéficiait donc de la faible protection d’Artémis. La chasseresse, assise sur un banc, vit soudain une jeune femme aux traits asiatiques arriver. Comme elle s’arrêtait au lieu de rendez vous, elle en déduisit que la personne avec qui elle devait s’entretenir était cette femme. Elle se leva, sans trop savoir comment saluer cette inconnue. Elle ne lui serra pas la main et la regarda avec méfiance, ne sachant pas si elle devait l’accueillir en alliée ou en potentiel ennemie.

- Alors c’est vous, comment… Bref. Vous venez pour discuter je suppose, alors discutons.

_________________
Tortured Girls
I'm standing alone in this world that keeps on changing. But hiding away, my true self is fading! I hope you give up.No, don't look at me. I'm trapped within this world that someone planned out for us

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
]Je n'aurais jamais penser croiser une personne plus désagréable que moi (Lara x Sora)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous croyez que j'aurais jamais mis ma présentation, EH BEN NON JE L'AI FAIT, LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT || Kit
» Si tu vis 100 ans, j'espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n'aurais jamais à vivre sans toi. [PV FLY]
» (F) Sa fille qu'il n'a jamais connu. • 1 personne voulue.
» Je n'aurais jamais du venir ici...[PV Antalpy S. Khan]
» Je n'aurais jamais cru te revoir... (Kora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survivors Tales :: Partie RP :: Guilde d'Artémis - Ephèse :: La Ville de Selçuk-
Sauter vers: