La Colonie est tombée, l'Olympe est en ruine, le monde va être entraîné à son tour dans la spirale infernale...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mar 18 Sep 2018 - 9:38

Les deux femmes, le désert et l'idée


Au début, quand Hae avait reçu le message de Sora lui demandant de venir avec elle à la recherche d'un endroit où établir une base de secours, elle n'avait pas spécialement compris. Pourquoi elle ? Elle a une guilde à gérer, Sora aussi, et chacune de leurs guildes n'a pas besoin d'une base de secours...

La cheffe d'Irae s'est finalement décidée à y aller, ne serait-ce que pour voir ce qu'il était possible de faire pour l'intérêt de la guilde et surtout pour passer un peu de temps avec Sora. Parce qu'elle l'apprécie, dans le fond, elle sent qu'elle veut tout donner pour Olympus, et ça, Hae l'admire sincèrement.

Elle lui a donc répondu de façon favorable, lui demandant de lui donner l'endroit qu'elle avait en tête, et a été davantage surprise en voyant le nom de Saqqarah, une cité égyptienne connue pour la célèbre pyramide à degrés de Djoser, en plein cœur du désert. Vraiment un endroit perdu pour établir une base de secours, mais pas complètement déconnant non plus...

Hae finit par rejoindre Sora en Égypte quelques jours plus tard, prenant un bateau qui remonte le Nil jusqu'à la cité, vêtue de vêtements amples pour laisser sa peau respirer sous le soleil de plomb. Après plusieurs jours de voyage, les deux femmes finissent par atteindre leur destination, menant Hae à se tourner vers Sora :

J'espère que tu sais ce que tu fais, j'avoue avoir du mal à imaginer une base de secours ici...

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mar 18 Sep 2018 - 18:21



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



Décidément, je suis une vraie cheffe d'état ! Enfin, ça ressemble à ce que faisaient les anciens chefs avant que le monde parte en vrille. Je continue mon voyage ici et là, visitant et apprenant autant que possible, ramener ces connaissances à Olympus et les exploiter du mieux possible pour mieux prévoir la suite des événements ... et je crois que ça va être drôlement intéressant. Je souris d'avance, après dix ans à ne pas bouger et à refaire nos forces, nous allons enfin pouvoir lancer la contre attaque. Bien qu'Irae refuse de se battre, et c'est leurs choix, les trois autres guildes ont très envie de dire deux trois mots d'amour à l'Inquisition ... Particulièrement Ultio de mémoire.

J'avance péniblement dans le sable, je suis ici pour une seule chose : une solution de repli. Avec le début des festivités, il serait étrange que l'une des guildes ne fassent pas un faux pas et subisse les foudres de notre ennemi, et si une guilde tombe, nous devons avoir un refuge, un dernier lieu dans lequel vivre. Ca me fait penser au gouffre de Helm dans le Seigneur des Anneaux, un dernier endroit si nous voulons mourir, après, je pense que plus jamais, nous voudrons fuir. Fini la clandestinité, un moment, autant de mourir. Mais je ne suis pas là pour parler de la chute des derniers demi-dieux, je suis là pour que nous puissions gagner.

Il faut quitter l'Europe, mais rester assez proche au cas où nous devons mener une riposte. Je regarde autour de moi, ce n'est que du sable à perte de vue. L'Afrique du Nord a complétement disparu sous le désert ou sous autre chose, on ne sait pas comment se comporte l'Afrique du Sud désormais et s'il reste de possibles survivants, ils sont coupés du monde, enfin, ce qu'il en reste.

Je m'approche d'Hae qui attend patiemment.

"J'espère que tu sais ce que tu fais, j'avoue avoir du mal à imaginer une base de secours ici..."

Je lui fait un grand sourire avant de répondre.

"Bien sûr ! Il nous faut un endroit planqué, ou aucune troupe de l'Inquisition peuvent venir. Avec le sable qu'il y a ici, ça être très compliqué pour eux de manoeuvrer avec leurs bécanes, on aura l'avantage du terrain. Ensuite, on est loin des Grandes Villes, du coup, aucun renfort pour eux, tandis que nous, on a notre super avion."

Enfin, il est toujours en construction mais passons ce détail.

"Je pense que c'est la fin de 10 années de paix relative, que nous le voulons ou non, alors autant nous tenir prêt et envisager toutes les possibilités, comme celle d'avoir une guilde détruite, ici, ce serait notre dernier sanctuaire. Même si j'espère ne jamais à m'en servir."


Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mer 19 Sep 2018 - 14:54

Les deux femmes, le désert et l'idée


Tout sourire, Sora se tourne vers Hae et lui répond avec entrain :

Bien sûr ! Il nous faut un endroit planqué, ou aucune troupe de l'Inquisition peuvent venir. Avec le sable qu'il y a ici, ça être très compliqué pour eux de manoeuvrer avec leurs bécanes, on aura l'avantage du terrain. Ensuite, on est loin des Grandes Villes, du coup, aucun renfort pour eux, tandis que nous, on a notre super avion.

Hae hausse un sourcil quand Sora mentionne l'avion, sans prononcer un mot ; en réalité, l'avion en question est encore en construction, mais peut-être que si tout va bien il serait rapidement en état de servir la cause des deux guildes... Mais Sora marque un point : personne qui n'est habitué au sable du désert ne s'y promènerait, ou alors ce serait après des jours et des jours de voyage à risquer l'insolation à dos de chameau ou dromadaire. Et l'Inquisition n'est pas prête, psychologiquement ni technologiquement parlant - du moins pour l'instant - à s'aventurer dans un désert aussi chaleureux qu'un mur de béton.

Sora reprend :

Je pense que c'est la fin de 10 années de paix relative, que nous le voulons ou non, alors autant nous tenir prêt et envisager toutes les possibilités, comme celle d'avoir une guilde détruite, ici, ce serait notre dernier sanctuaire. Même si j'espère ne jamais à m'en servir.

Tant qu'on ne tombe pas sur un tombeau inviolé depuis des millénaires...

Si elle tente l'humour, Hae sait quand même que les dieux, même affaiblis, n'apprécient pas du tout qu'on viole un temple ou un tombeau placé sous leur protection. Elle ignore ce qu'il en est des dieux égyptiens - si tant est que eux puissent être présents, mais c'est une autre histoire - mais elle a été élevée dans l'optique de respecter des lieux protégés des dieux. Elle s'avance un peu dans le sable, s'accroupit et en prend une pleine poignée qu'elle libère progressivement entre ses doigts, avant de se redresser et de reprendre :

Bon, du coup tu voudrais qu'on l'imagine où, cette base ?

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 23 Sep 2018 - 17:48



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Tant qu'on ne tombe pas sur un tombeau inviolé depuis des millénaires..."

Et pour la première fois depuis une éternité, non, pour la première fois de ma vie, je me mets à rire. Oui, ça paraît débile, mais pour la première fois de mon existence, je dois me soucier des dieux comme étant une menace, qui l'aurait cru ? Depuis la fin de la guerre, ils n'existent d'eux que leurs noms désormais. Mais quand Hae dit ça, c'est comme si, malgré tout ce qu'ils ont subi, ils peuvent encore se relever et nous maudire. Comme si, dans cette catastrophe, ils peuvent reprendre en main ce destin qui les a balayé. Un dernier sursaut d'orgueil avant de disparaître complétement, un dernier geste avant de laisser complétement le monde à une nouveau groupe. Le vent souffle et m'envoie un peu de sable sur le visage. Est-ce que ce serait vraiment possible de les voir surgir et venir nous aider ? Détruire l'Inquisition comme si rien n'était ? Nous faire revenir sur le devant de la scène et enfin, ne plus craindre demain ?

"Dis Hae ... ce serait formidable qu'ils nous maudissent, d'une certaine façon, ça montrerait qu'ils en ont encore la force. Ce serait beau qu'ils reviennent ... ce serait un vrai miracle."

Je balaye l'idée, on ne tient pas grâce à des espoirs sans fondements, nous ne pouvons plus espérer une quelconque aide de leur part, c'est à nous de les sauver, pas l'inverse. Nous sommes dans la même cadre que des parents et enfants, quand les parents vieillissent, les enfants prennent la relève, ils nous passent le flambeau pour que la flamme de notre famille ne meurt jamais.

"Bon, du coup tu voudrais qu'on l'imagine où, cette base ?"

"Tu connais l'adage l'arbre cache la forêt ? On va faire la même."

Je m'avance réfléchissant à pleine vitesse, j'avais l'idée de nous planquer dans une pyramide mais vu la tête d'Hae, autant éviter.

"La vallée des Rois, il reste des tombeaux inviolés, nous n'irons pas dans ceux-là, nous irons dans ceux qui sont abîmés pour ne pas froisser les dieux. Tout le monde connaît cet endroit, tout le monde connaît son emplacement, mais il faudrait être dingue pour s'afficher à la vue de tous ?"

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 23 Sep 2018 - 18:26

Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae sourit lorsque Sora se laisse aller à l'hilarité après sa remarque. Elle ne le prend pas mal, après tout le rire est médecin de toutes les peines qui puissent prendre d'assaut le cœur des hommes, et se surprend à penser que, pour les dieux encore en lice, voir deux demi-déesses rire malgré l'ambiance pesante autour d'elles est un signe d'espoir pour l'avenir.

Elle reporte son attention sur Sora lorsque celle-ci lui lance :

Dis Hae ... ce serait formidable qu'ils nous maudissent, d'une certaine façon, ça montrerait qu'ils en ont encore la force. Ce serait beau qu'ils reviennent ... ce serait un vrai miracle.

Oui, un miracle, songe Hae en fixant le désert. Mais pour l'instant, ils sont encore absents, c'est aux demi-dieux de continuer à entretenir la flamme de leurs foyers respectifs, et ce malgré le danger permanent autour d'eux.

C'est là que Sora répond à sa question :

Tu connais l'adage l'arbre cache la forêt ? On va faire la même.

Oh là là. Hae voit la suite venir à des kilomètres à la ronde, et elle n'est pas déçue :

La vallée des Rois, il reste des tombeaux inviolés, nous n'irons pas dans ceux-là, nous irons dans ceux qui sont abîmés pour ne pas froisser les dieux. Tout le monde connaît cet endroit, tout le monde connaît son emplacement, mais il faudrait être dingue pour s'afficher à la vue de tous ?

Dingue, stupide, insensé, tous les synonymes passent à l'esprit d'Hae, mais elle approuve l'idée. Heureusement, elle a pensé à chercher une carte recensant les tombeaux déjà visités, tant par les voleurs et les archéologues, et la déplie pour la montrer à Sora avant de désigner une tombe :

Celle-ci peut être pas mal. Ils ont fini de l'explorer sous toutes les coutures, et ils ont pris soin de fermer derrière eux pour que les pilleurs n'y reviennent pas, bien qu'il n'y ait plus rien. En plus, elle n'est pas très loin d'ici, si tu veux aller voir.

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 23 Sep 2018 - 19:17



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Celle-ci peut être pas mal. Ils ont fini de l'explorer sous toutes les coutures, et ils ont pris soin de fermer derrière eux pour que les pilleurs n'y reviennent pas, bien qu'il n'y ait plus rien. En plus, elle n'est pas très loin d'ici, si tu veux aller voir."

Je la regarde surprise.

"Tu es d'accord avec mon plan ? J'aurais pensé que tu aurais trouvé quelque chose à redire, après tout, il est complétement fou et suicidaire ..."

Mais tant pis, je regarde sa carte, des tombeaux à foison, creuser dans les flans de la vallée pour permettre aux morts le repos éternel loin des voleurs et des pillards, je regarde autour de moi, l'idée de m'enfermer dans un cimetière m'enchante guère, j'ai la sensation que je vais les rejoindre dans peu de temps ... Mais d'une autre manière, j'ai l'impression que désormais, les vivants ne pourront plus rien pour nous, alors autant se pencher du côté des morts, peut-être qu'eux entendront nos prières et nous viendrons en aide ? La situation actuelle est tellement mauvaise pour nous que je me demande comment nous allons pouvoir nous relever et battre l'Inquisition, peut-être qu'il faudra plusieurs générations de demi-dieux pour y arriver, à savoir si les dieux pourront toujours procréer, sinon, il n'y aura plus aucun demi-dieux et donc, l'Inquisition aura gagné. En d'autres termes, nous devons agir vite. Je m'avance pour poser mon regard au loin.

"Qui plus est ... on pourra creuser des galeries pour nous connectés à d'autres tombeaux, et ainsi, créer plusieurs sorties."


Je m'avance encore et me retourne vers Hae.

"Il semblerait que l'avenir ne semble pas réjouissant, mais nous ne pouvons pas nous permettre d'abandonner, sinon, sur qui nos camarades pourront compter ? Nous sommes leurs protecteurs, mais pourtant, j'ai la sensation que ne nous faisons que retarder l'inévitable. Je déteste ça, je ne suis pas née pour pleurer sur mon sort."


Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 23 Sep 2018 - 23:09

Les deux femmes, le désert et l'idée

Tu es d'accord avec mon plan ? J'aurais pensé que tu aurais trouvé quelque chose à redire, après tout, il est complétement fou et suicidaire ...

En règle générale, oui, Hae aurait trouvé quelque chose à y redire. Mais le temps presse, elle sent qu'ils n'ont guère le choix, alors tenter le tout pour le tout. Peut-être qu'Hermès leur accordera la chance d'y survivre si besoin...

Sora regarde la carte qu'elle lui présente puis s'avance un peu dans le sable, semblant réfléchir à toute vitesse. Pour ne pas la brusquer, Hae la laisse faire, enroulant sa carte pendant que la jeune femme continue d'avancer en lançant :

Qui plus est ... on pourra creuser des galeries pour nous connectés à d'autres tombeaux, et ainsi, créer plusieurs sorties.

Sora avance encore avant de se tourner vers Hae pour lui faire face :

Il semblerait que l'avenir ne semble pas réjouissant, mais nous ne pouvons pas nous permettre d'abandonner, sinon, sur qui nos camarades pourront compter ? Nous sommes leurs protecteurs, mais pourtant, j'ai la sensation que ne nous faisons que retarder l'inévitable. Je déteste ça, je ne suis pas née pour pleurer sur mon sort.

Ça tombe bien, moi non plus, réplique Hae en s'approchant de Sora et posant une main sur son épaule. Mais puisque nous retardons l'inévitable, il faut qu'on soit prêts à l'affronter. Et si ça implique de nous cacher dans un dédale de couloirs enfouis plusieurs mètres voire kilomètres sous terre, comme une fourmilière, hé bien soit.

Elle regarde le désert qui s'étend à perte de vue avant de reprendre avec détermination :

On a survécu jusqu'ici, c'est pas demain qu'ils nous enterreront. Bon, on va la voir cette tombe ?

Elle espère que ses paroles ont su toucher le cœur de Sora ; elle a l'impression d'être la grande sœur qui veille sur ses cadets en l'absence des parents, un comble pour une fille unique... Mais ça lui plaît.

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Jeu 27 Sep 2018 - 14:32



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Ça tombe bien, moi non plus. Mais puisque nous retardons l'inévitable, il faut qu'on soit prêts à l'affronter. Et si ça implique de nous cacher dans un dédale de couloirs enfouis plusieurs mètres voire kilomètres sous terre, comme une fourmilière, hé bien soit."

Je soupire et regarde autour de moi, si je pouvais mourir qu'autrement enfermé sous terre, ça m'irait très bien, mais j'ai épuisé toutes les options possibles. Même si il reste l'hypothèse d'investir une des 6 villes, après tout, on ne voit pas ce qui est juste sous notre nez, mais ce serait trop risqué, tout le monde se surveille et il nous faudrait plus de soutien de la part de la population ... que nous n'avons pas. Pour eux, nous sommes à l'origine de tous les maux qui ont frappé ce monde et c'est en partie vrai je suppose. Mais bon, il ne fallait pas nous déclarer la guerre, quand on décide de faire tomber le Ciel, on en paye les conséquences.

"
On a survécu jusqu'ici, c'est pas demain qu'ils nous enterreront. Bon, on va la voir cette tombe ?"


Je hoche la tête et avance prudemment, ici, le terrain est accidenté et la progression est longue et pénible, le soleil tape et je sens la sueur perler de la pointe de mes cheveux, c'est la première fois que j'affronte un environnement aussi caniculaire, il faut croire que je me suis habituée à l'humidité constante de Brocéliande et actuellement, je ne serais pas contre un peu de verdure. Après plusieurs minutes qui me semblent durer une éternité, nous arrivons enfin à la tombe.

"Bon, on entre, en espérant ne pas trouver des restes de cadavres, de toute façon, je ne suis plus à deux trois crânes près désormais."


J'active mon pouvoir et invoque un vent capable de faire bouger la pierre qui scelle l'entrée, c'est tellement jouissif de l'utiliser un peu. Je laisse ma main traîner sur le mur, ici, il reste des fragments de magie très ancienne.

"Nous y sommes, le dernier sanctuaire, voyons s'il existe une dernière merveille dedans !"

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Jeu 27 Sep 2018 - 17:31

Les deux femmes, le désert et l'idée

Les deux femmes se dirigent vers la tombe, avançant prudemment et supportant tant bien que mal la canicule ambiante. Elle ne sait pas pour Sora, mais Hae donnerait tout l'or du monde pour aller piquer une tête dans un plan d'eau, un ruisseau, quelque chose qui lui permettrait de se rafraîchir... Pour quelqu'un à moitié issue de l'Océan, l'eau est un bien précieux, c'est bien connu.

Elles finissent par atteindre la tombe, après de longues minutes de marche et de souffrance sous le soleil, et Sora lance :

Bon, on entre, en espérant ne pas trouver des restes de cadavres, de toute façon, je ne suis plus à deux trois crânes près désormais.

Au pire, les restes deviendront poussière quand elles passeront à côté, songe Hae, alors que Sora use de son pouvoir pour déplacer la porte de la tombe, et s'engouffre à sa suite quand elle lance :

Nous y sommes, le dernier sanctuaire, voyons s'il existe une dernière merveille dedans !

Les archéologues nous ont précédées il y a longtemps, s'il reste quelque chose c'est que c'est tombé en cours de route sur le chemin de la sortie, réplique Hae avec un sourire, faisant attention où elle mettait les pieds.

Si effectivement il y a quelques morceaux d'os ou de squelettes ici et là, il n'y a rien de particulier sur leur passage. Les parois ont gardé quelques traces de peinture ancienne, ce qui leur donne un peu de vie, et il y a également quelques morceaux de pots cassés sur le sol. Effectivement, les archéologues - et probablement les pilleurs avant eux - sont passés par là et ont raflé le moindre bijou, la moindre petite statuette en lapis-lazuli, pour les exposer devant des touristes qui ne prennent pas forcément la peine de prendre le temps d'admirer la facture.

Alors qu'elle s'enfonce dans l'entrée principale de la tombe, Hae remarque une cavité qui semble s'enfoncer davantage dans le sol ; intriguée, elle s'en approche prudemment et regrette de ne pas avoir pris de lampe de poche, tellement il fait sombre à l'intérieur. Elle se tourne légèrement pour lancer à Sora :

T'as de la lumière ? Je crois que j'ai trouvé une cavité, mais j'y vois rien...

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Ven 28 Sep 2018 - 15:00



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Les archéologues nous ont précédées il y a longtemps, s'il reste quelque chose c'est que c'est tombé en cours de route sur le chemin de la sortie"

Je me contente tout simplement de hocher la tête, je n'ai jamais été une grande fan de l'Egypte Antique, pour la simple et bonne raison que j'ai toujours eu autre chose à faire que d'étudier les rituels de momifications de rois morts il y a des millénaires. Je m'avance dans le couloir sombre, l'odeur de renfermé m'assaille les narines, mélangé à une odeur d'humidité rance, c'est tout bonnement abominable. Que je le veuille ou non, en tant que fille du Vent, la qualité de l'air est très importante pour moi, je suis à deux doigts de faire claquer mes doigts pour purifier l'endroit, mais je me retiens, l'Inquisition a sûrement inventé une machine capable de sentir les émanations magiques ou un truc dans le genre. Je me crispe.

Ils me terrifient.

Je les crains plus que je ne pourrais jamais le dire. Je les vois encore tuer les demi-dieux, je les vois encore nous traiter comme des démons, nous sommes les parias de cette nouvelle société, nous n'avons pas de place chez eux, et ils veulent nous tuer jusqu'au dernier. Non, je m'y refuse. Il est temps de commencer la contre-attaque, manipuler dans l'ombre, encore et encore, tirer des fils invisibles pour finir la malédiction des dieux, n'ayons pas de pitié pour eux, nous allons les écraser !

"T'as de la lumière ? Je crois que j'ai trouvé une cavité, mais j'y vois rien..."


Je tourne la tête vers elle et lui envoie ma lampe torche, je dégaine une de mes épées, je n'aime pas les lieux sombres et je ne serais pas surprise que nous ne soyons pas seules ici, un petit monstre qui a décidé de s'établir ici. Hae regarde une petite cavité, où une seule personne peut se tenir devant, dans son dos, je demande :

"Tu vois quelque choses d'intéressant ? Moi de mon côté, ce n'est que de la poussière et des pots cassés ..."


Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Ven 28 Sep 2018 - 17:20

Les deux femmes, le désert et l'idée

Sora lui envoie sa lampe torche, qu'Hae attrape avec agilité et la remerciant d'un sourire, avant de l'allumer et de jeter un œil dans la cavité. Elle semble profonde, mais elle remarque malgré tout des parois avec des bas-reliefs gravés encore parés de leurs couleurs pratiquement originelles ; probablement une chambre funéraire protégée des ravages du temps par l'éboulement qui l'a condamnée quelques siècles plus tôt.

Sora finit par lui demander :

Tu vois quelque choses d'intéressant ? Moi de mon côté, ce n'est que de la poussière et des pots cassés ...

A part des parois qui ont gardé des couleurs proches des originelles, je ne vois rien, répond Hae en se reculant, les vêtements couverts de poussière et faisant face à la jeune femme. Mais je vais essayer de descendre pour tenter de voir ce que c'est, si je trouve de quoi m'assurer...

Ce qui n'est pas gagné, vu le peu d'objets susceptibles de servir de corde... Hae grimace puis se tourne vers Sora :

Bon, pas de corde, je vais y aller autrement. Je vais déjà agrandir le trou pour pouvoir m'y glisser sans peine, on verra ensuite de quoi il retourne.

Elle s'approche de la cavité et se couvre davantage de poussière en enlevant les pierres qui peuvent la gêner, prenant soin de les poser au sol et non de les balancer, ce qui lui permet de se dégager la vue ; fort heureusement, en se penchant un peu, elle se rend compte de la présence d'un escalier couvert de poussière qui lui permettra de descendre au cœur de la pièce.

Braquant la lampe devant elle, elle pose un pied devant l'autre le temps de descendre l'escalier, avec précaution pour ne pas se blesser inutilement, puis finit par arriver à son pied, lui permettant de voir la pièce avec plus de précision que par le trou. Elle lance :

Sora, tu peux venir, il y a un escalier. Fais gaffe, il est couvert de poussière... En tout cas je pense que cette pièce peut servir d'entrepôt, avec un peu de magie il n'y paraîtra rien.

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mar 2 Oct 2018 - 16:49



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"A part des parois qui ont gardé des couleurs proches des originelles, je ne vois rien. Mais je vais essayer de descendre pour tenter de voir ce que c'est, si je trouve de quoi m'assurer... Bon, pas de corde, je vais y aller autrement. Je vais déjà agrandir le trou pour pouvoir m'y glisser sans peine, on verra ensuite de quoi il retourne.

Je me retiens de relever les yeux au ciel, je déteste la poussière, et comme je suis intelligente, je suis venue dans l'endroit le plus chargé en particule en suspension dans l'air de tout le désert, décidément, ce n'est pas la chaleur qui me tue, mais bien la piètre qualité de l'air, je me sens emprisonnée ici. Comme c'est étrange, comme si cet endroit me mettait à l'épreuve, savoir si je peux supporter cet habitat. Je souris dans la pénombre, ce serait marrant que ce soit la Nature qui ait raison de moi alors que je l'ai toujours considérée comme une alliée, comme quoi, tout le monde est mon ennemi, je n'ai que pour soutien moi seule et personne d'autre. J'évite de faire part de mes états d'âme à Hae, après tout, ce n'est pas le genre de déclaration que l'on sort à son plus gros allié.

"Sora, tu peux venir, il y a un escalier. Fais gaffe, il est couvert de poussière... En tout cas je pense que cette pièce peut servir d'entrepôt, avec un peu de magie il n'y paraîtra rien."
Je regarde l'ouverture et pousse un soupir réprobateur, si elle croit que je vais m'aventurer dans cet endroit, elle se met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.

"Pousse toi, je vais faire un peu de ménage."

Je lance une mini-tornade, ce qui a pour effet de débarrasser plusieurs millénaires de poussière d'un coup, laissant apparaître des marches plus impeccable qu'elles ne l'ont jamais été. Je prépare un sort d'électricité ainsi que mon épée d'une autre main, prête à tuer tout ce qui pourrait m'attendre en bas. Je descends prudemment, scrutant chaque bruits, chaque vibrations mais il faut me rendre à l'évidence, le lieu est mort depuis longtemps, ou mon coup d'aspirateur a mis le maître des lieux en colère, qu'importe, quand je partirais d'ici, personne ne viendra ici de nouveau sans mon autorisation.

Finalement, l'escalier débouche sur une pièce rectangulaire, assez large, j'aperçois plusieurs alcôves vides, sûrement l'emplacement d'anciennes tombes mineures, peut-être des serviteurs, je regarde tout autour de moi, plusieurs couloirs sont présents, l'endroit semble grand, mais il faudrait creuser dans la roche pour l'aménager comme il faut, je scrute le mur, sans imperfection ou si peu, un travail d'artiste, il faudra éviter d'abîmer les  murs porteurs. Je me retourne vers Hae.

"Continuons, mais restons sur nos gardes, on ne sait jamais."

Et je m'engage dans le premier couloir, sur le qui-vive.

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Ven 5 Oct 2018 - 17:03

Les deux femmes, le désert et l'idée

Sora lui indique de s'écarter, ce que Hae fait avec un léger sourire aux lèvres : elle se doute de ce que son amie va faire, à savoir utiliser son pouvoir sur les vents pour dégager la poussière de l'air, afin de rendre ce dernier nettement plus respirable. Et de fait, sitôt la bourrasque passée, l'endroit est nettement plus accueillant et moins agressif pour les poumons. Même si Hae tuerait pour piquer une tête dans un bassin là tout de suite.

Quand elle a terminé, Sora se tourne vers Hae et lui lance :

Continuons, mais restons sur nos gardes, on ne sait jamais.

Hae ne dit rien, se contentant de hocher la tête avant de s'engager à la suite de son amie dans le premier couloir ; si elle semble plutôt sereine, Sora est sur le qui-vive, prête à agir si besoin. Hae ne s'inquiète pas trop, les "malédictions" telles que la presse a pu les présenter lors de l'ouverture de la tombe de Toutankhamon en 1922 ne sont dues qu'à des champignons qui ont su profiter de l'humidité de l'endroit pour se développer bien tranquillement...

Hae tape légèrement sur l'épaule de Sora et lui souffle :

Mets-toi quand même quelque chose sur le nez, on sait jamais.

Et elle-même utilise le châle qu'elle a amené pour se protéger du soleil, le mettant sur son nez pour que ça fasse un filtre plus ou moins efficace. Elle continue ensuite d'avancer, regardant avec admiration les peintures sur les parois, avant de déboucher sur une autre pièce avec un sarcophage proche du mur du fond. Si Hae continue d'apprécier les couleurs sur les murs, en avisant le sarcophage, elle se fige et chuchote à Sora :

Viens, trouvons un autre couloir, comme ça on laisse le maître des lieux tranquille. Il a assez souffert d'être dérangé comme ça.

Elle commence à reculer quand un souffle, clairement pas venu de Sora, lui donne la chair de poule ; gloups...

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 7 Oct 2018 - 18:47



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Mets-toi quand même quelque chose sur le nez, on sait jamais."

"Merci, je ne suis pas sûre que si j'humidifie l'air, ça arrange nos affaires, cet endroit risquerait de s'effondrer sur nous ou pas. Bizarrement, je n'ai pas envie d'en faire l'expérience."


On continue d'avancer, je me sens nerveuse. Je ne sais pas ce que c'est, je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. J'ai beau regarder ici et là, je ne comprends pas. Je suppose qu'être dans un endroit clos ne doit pas aider, après tout, je suis née pour vivre à l'air libre, pas jouer les taupes. Ca doit expliquer pourquoi je n'ai jamais voulu aller à Ultio, vivre dans une caverne ? Très peu pour moi ! Je suis sûre d'y laisser ma santé mentale avec ces bêtises.

Finalement, nous arrivons à un sarcophage, je suis surprise de le trouver ici. Je pensais que tout le tombeau avait été vidé, surtout avec un sarcophage. Les momies, c'est pas sensé être un truc que tous les vieux aimaient nan ? Pourquoi celui-ci est toujours là ? Je déglutis difficilement.

"Viens, trouvons un autre couloir, comme ça on laisse le maître des lieux tranquille. Il a assez souffert d'être dérangé comme ça."


Et avant que j'ai le temps de répondre, un râle se fait entendre. Je n'arrive pas à retenir un gémissement.

"Pourquoi mes impressions sont toujours les bonnes ?"

Et je rengaine mon épée pour lancer un éclair lumineux, capable d'éclairer toute la pièce, et ainsi, savoir ce qui nous tombe sur le coin de la gueule. Un monstre. Un ... squelette ?  Je lâche un soupir, un très long soupir avant de me retourner. Il est pas seul, bah non, sinon c'est pas drôle. J'envoie un éclair dans la tête de la momie (?), j'avoue, je ne sais pas exactement ce que c'est. J'attrape mon nouveau glaive, génial, moi qui pensais l'inaugurer sur l'Inquisition, c'est loupé !

"Dis Hae, tu crois que c'était comme ça, les quêtes ? Se prendre des emmerdes alors que tu pensais être au calme ?"


Pourtant, ça me fait rire, au moins, on ressemble à des demi-dieux, des vrais.

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 7 Oct 2018 - 21:22

Les deux femmes, le désert et l'idée

Sora n'a pas le temps de répondre qu'un râle se fait entendre, menant Hae à dégainer son épée et Sora à gémir :

Pourquoi mes impressions sont toujours les bonnes ?

Elle éclaire ensuite la pièce avec une lumière un peu éblouissante, révélant le squelette - pardon, les squelettes - qui s'approchent d'elles en poussant des râles dignes des pires films de zombies. Si Sora envoie un éclair à la tête de l'un d'eux, Hae, elle, se prépare à envoyer un jet d'eau en utilisant l'humidité de l'endroit, créant une boule d'eau dans le creux de sa main et grimaçant en voyant sa petite taille : elle doute que ça suffise, mais bon... En attendant, elle ferait avec, en utilisant aussi son épée.

C'est là que Sora demande :

Dis Hae, tu crois que c'était comme ça, les quêtes ? Se prendre des emmerdes alors que tu pensais être au calme ?

J'peux pas te dire, j'ai pas trop connu de quêtes, répond-elle en se tenant prête à agir. Mais je me rappelle de l'état dans lequel les demi-dieux revenaient de quête : les vêtements en lambeaux, des cernes sous les yeux mais la satisfaction du devoir accompli...

Et puis elle fonce dans le tas, envoyant sa boule d'eau sur un squelette avant d'asséner des coups d'épée sur les autres proches d'elle, laissant les autres à Sora. C'était peut-être pas une si bonne idée finalement...

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Lun 8 Oct 2018 - 19:48



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"
J'peux pas te dire, j'ai pas trop connu de quêtes. Mais je me rappelle de l'état dans lequel les demi-dieux revenaient de quête : les vêtements en lambeaux, des cernes sous les yeux mais la satisfaction du devoir accompli..."

" Ça devait être génial ! Remarque, s'il y a un truc qui n'a absolument pas changé, c'est que nous nous mettons toujours dans des situations pas possible."


Un squelette débarque et je lui décoche un coup violent dans la tête, je ne m'y connais pas beaucoup en monstre, mais je suis presque sûre que ces créatures ne font pas parti du bestiaire habituel des demi-dieux. Alors la vraie question est : qui tire les ficelle ? Un enfant d'Hadès qui manipule les morts ? Ou un sort ancien qui protège les lieux ? L'un comme l'autre, ça n'a pas de sens. La première est limitée, depuis la chute de l'Olympe, déployer autant de puissance magique est presque impossible, même moi avec mon boost magique, je suis limitée. Je peux lancer quelques sorts puissants mais il me faudra des jours pour récupérer. La seconde aussi, ceux qui ont ouvert la tombe avant nous aurait dû mourir.

3ème option. C'était une tombe pas visitée, ce qui veut dire qu'il doit y avoir quelques trésors dans le coin. Je souris de toutes mes dents, si chasser du zombie permet d'avoir un trésor, ça rend la chose beaucoup plus intéressante ! Je me sens l'âme d'une aventurière. Alors, ils ressentent ça, mes chercheurs qui arpentent les ruines en tout genre pour trouver de nouveaux artéfacts. Si j'avais su, j'aurais écouté avec plus d'attention leurs histoires concernant les pièges et les traquenards ...

"Hae, j'ai le sentiment que cet endroit cache encore plein de secrets, les ennemis ne sont pas très difficile à vaincre, et si ça va mal, je tente un coup de pluie ici, ça te va ?"


Je pare un nouvel adversaire, oui, je veux en apprendre plus de cet endroit !

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mar 9 Oct 2018 - 11:09

Les deux femmes, le désert et l'idée

L'enthousiasme de Sora est communicatif, et Hae ne peut s'empêcher de sourire malgré les squelettes qui leur tombent dessus comme la misère sur le pauvre monde. Elles revivent, l'espace d'un instant, ce que leurs aînés ont pu connaître avant la destruction du monde mythologique, les faisant marcher dans leurs pas ; peut-être qu'un jour, les demi-dieux retrouveraient ce temps béni où ils pouvaient connaître des émotions fortes et revenir avec des objets précieux...

Alors qu'Hae continue d'asséner des coups aux squelettes, Sora lui lance :

Hae, j'ai le sentiment que cet endroit cache encore plein de secrets, les ennemis ne sont pas très difficile à vaincre, et si ça va mal, je tente un coup de pluie ici, ça te va ?

Hae réfléchit quelques secondes avant de répondre :

Vas-y maintenant, j'ai besoin d'eau pour les calmer une bonne fois pour toutes !

Elle a une idée derrière la tête : toute malédiction peut être contenue si l'on montre d'une part que l'on n'a pas peur, et d'autre part si l'on montre une puissance susceptible de la contrer. Et avec l'ascendance divine de Hae, il y a moyen de montrer qui est le boss entre elle et les squelettes... Si d'ordinaire elle préfère éviter d'utiliser ses pouvoirs, cette fois-ci il s'agit d'un cas de force majeure, et il n'y a que comme ça qu'elle peut espérer dire "stop". Et éventuellement dialoguer après, mais elle n'a pas le don de parler avec les morts, et Sora probablement non plus.

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mer 10 Oct 2018 - 16:21



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Vas-y maintenant, j'ai besoin d'eau pour les calmer une bonne fois pour toutes !"

"J'espère que tu es prête, essaie de ne pas toucher les murs, je suis pas sûre qu'ils tiennent à cause d'une inondation !"


Je fais un pas en arrière pour me mettre à couvert, Hae me protégeant, je cherche désespérément l'humidité ici, mais elle est bien trop peu présente. Je serre les dents, c'est plus facile de créer des nuages quand les bonnes conditions sont réunies, de plus, pour que la cheffe d'Irae puisse les achever, je dois fournir une pluie suffisante, tout en prenant compte de ne pas toucher le plafond pour qu'il ne s'effrite pas ... C'est comme créer un ouragan dans une petite boite sans toucher les parois, créer une puissance destructrice en la maîtrisant à la perfection.

Je n'ai jamais eu à fournir et à la fois contenir à ce point ma magie, je serre les poings, la sueur commence à perler sur mon visage, sans m'en rendre compte, j'enfonce mes ongles dans ma chair, un filet de sang coulant le long de mes paumes. Concentrer autant d'énergie me draine à mort, je ne suis pas sûre de pouvoir tenir longtemps avant de fournir un nuage suffisant. Mais je continue, parce que c'est moi qui ait emmené Hae ici, alors autant aller au bout de l'idée.

"Hae ! Maintenant !"

Je relâche tout d'un coup, une pluie diluvienne se met à couler, nous trempant au passage, je ferme les yeux de délice de me sentir enfin au frais et de ne plus avoir cette sueur me coulant à la peau. Youpi, j'ai créé un moyen de me débarrasser des squelettes tout en profitant des bienfaits de la douche. En espérant que celle-ci ne fasse pas s'écrouler le plafond sur nous ...

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mer 10 Oct 2018 - 19:19

Les deux femmes, le désert et l'idée

Hae prie très fort son père, Poséidon, de lui permettre d'user de son pouvoir en permettant à Sora d'accumuler assez d'eau pour qu'elle puisse mettre en place son plan. Dans un endroit qui n'a pas vu la moindre goutte d'eau depuis des millions d'années - on est dans le désert, quand même, faut pas l'oublier - il est extrêmement difficile de retirer la moindre once d'humidité. Et Sora doit particulièrement souffrir pour y parvenir.

Et puis, après de longs instants à attendre, Sora finit par crier :

Hae ! Maintenant !

Et elle lâche tout : une pluie diluvienne tombe à l'intérieur du tombeau, ce qui surprend les squelettes - si tant est qu'Hae comprenne les expressions faciales quelque peu limitées de ces derniers - et Hae n'en demande pas plus. Les deux mains de part et d'autre de son buste, elle accumule deux vagues d'eau qui font facile deux fois la taille d'un squelette et lance d'une voix forte :

Laissez-nous tranquilles ou je vous noie !

Et histoire de montrer qu'elle ne plaisante pas, elle envoie l'une des vagues sur certains des squelettes, les balayant en un passage et les réduisant en tas d'os, avant de se tourner vers les autres et de siffler :

Je continue ou ça ira ?

Cela suffit pour les squelettes, qui s'enfuient en faisant claquer leurs os, laissant les deux femmes seules et tranquilles pour un bon bout de temps. Hae attend qu'ils se soient éloignés pour tomber à genoux, le souffle court mais un sourire de satisfaction sur les lèvres. La vache, c'est le pied de libérer son pouvoir en fait...

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mer 10 Oct 2018 - 19:40



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Laissez-nous tranquilles ou je vous noie !"

Je tombe à genoux, à bon de souffle, je suis fatiguée comme jamais je l'ai été. Mes mains tremblent, des spammes que je n'arrive pas à calmer. Pourtant, un sourire s'étire sur mes lèvres, libérer toute ma puissance d'un coup, repousser mes limites comme jamais je l'ai fait, c'est grisant. Et pourtant, je sens déjà la limite de mon pouvoir. Le fait que la magie ait disparu à moitié et que nous nous limitons à l'utiliser, de peur que l'Inquisition nous trouve et nous envoie à l'échafaud. Cela suffit pour nous brider. J'ai l'impression d'avoir le tournis, je me sens bizarre, comme si je venais de finir deux marathons de suite. Je me laisse tomber au sol pour calmer ce sentiment de vertige. La tête sur le sol, j'essaie de retrouver mes moyens.

"Je continue ou ça ira ?"

J'entends des cliquètements d'armures et de ferrailles s'éloignant de nous, je suppose qu'Hae a eu raison d'eux. Mais tout de suite, je m'en fiche, là, je vais pas très bien. J'ai presque envie de vomir, je me suis jamais sentie mal, comme quoi, je dois encore m'entraîner pour ne plus me sentir aussi mal. De plus, si je dois utiliser autant d'énergie au combat pour me retrouver K.O. ça sert à rien. Je deviendrais un poids mort et un leader qui ne plus commander, c'est une guilde morte. Je me redresse sur mes coudes avec difficulté.

"Je crois que le contrecoup est bien trop violent, je ne suis même pas la fille de Zeus."

Je reste 5 minutes par terre avant de me relever, je regarde la salle, elle est trempée, et de la boue se forme, quitte à rendre mon repas, je lève ma main pour sécher la salle, pour éviter d'avoir une tonne de pierres nous enterrant. Je retombe à genoux.

"Bon bah, tu me laisses 5 minutes, et on y retourne, là, je vais gerber, tu n'as pas de contrecoup toi ?"

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mer 10 Oct 2018 - 21:31

Les deux femmes, le désert et l'idée

Hae a les oreilles qui bourdonnent après l'utilisation de son pouvoir. Elle entend vaguement que Sora lui parle et se rend compte qu'elle ne va pas bien, mais elle-même n'est pas au mieux de sa forme. Elle ferme les yeux quelques instants le temps que le marteau dans son crâne se calme avant de les rouvrir et de voir Sora assécher la pièce avant de souffler :

Bon bah, tu me laisses 5 minutes, et on y retourne, là, je vais gerber, tu n'as pas de contrecoup toi ?

Surtout, prends ton temps, y a rien de pire que de se presser après avoir abusé de nos forces, répond Hae en se traînant jusqu'au mur le plus proche pour s'y adosser, le temps de reprendre ses esprits et le temps pour Sora de se remettre un peu de ses émotions. Mais en tout cas, contente que ça soit enfin fini... Dès que tu vas mieux, on fait demi-tour et on va se chercher de quoi se requinquer, on reviendra avec du matos après.

Elle finit par se redresser et se rapproche de Sora, sur l'épaule de laquelle elle pose une main apaisante avant de reprendre :

Tu me dis quand tu peux marcher, je te soutiens en cas de besoin.

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Mar 16 Oct 2018 - 17:11



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"Surtout, prends ton temps, y a rien de pire que de se presser après avoir abusé de nos forces. Mais en tout cas, contente que ça soit enfin fini... Dès que tu vas mieux, on fait demi-tour et on va se chercher de quoi se requinquer, on reviendra avec du matos après."

Je hoche la tête doucement, nous n'avons même pas visité beaucoup de salles que je me sens déjà à bout de souffle. Je sens que mon estomac se tord dans tous les sens, je lutte pour ne pas vomir davantage, je fais un effort violent pour ne m'écrouler par terre et faire la morte. Je souffre de la non-récupération de mes pouvoirs, j'ai la sensation d'avoir un vide, une sorte de trou noir au creux du ventre. Je crache, je déteste ça, ce sentiment de faiblesse, à cause de ça, Hae refuse d'aller plus loin. Tout ça parce que je me tiens le ventre comme une fillette. J'essuie ma bouche et me relève, chancelante.

"Tu me dis quand tu peux marcher, je te soutiens en cas de besoin."

"Je te remercie, ça va mieux déjà !"

Je lui fais un sourire discret, je ne suis pas sûre de l'état de propreté de mes dents tout de suite, évitons de sourire trop. Je regarde autour de moi et regarder les squelettes au sol, ils sont vieux, très vieux. Même leurs armes, elles ont réussi à s'oxyder avec le temps, ils nous auraient fait plus de mal avec un couteau à beurre ...

"Hae, je voudrais savoir ce qu'il y a au fond, même s'il reste quelques squelettes, j'ai peur que ça disparaisse le temps qu'on revienne."

Et surtout parce que je me sens pousser une âme d'aventurière, si j'avais su, j'aurais fait parti des Chercheurs, je me serais éclatée là-bas.

"Au moins une dernière pièce et après, on décampe si tu veux."


Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Jeu 18 Oct 2018 - 21:43

Les deux femmes, le désert et l'idée

Hae est un peu rassurée quand Sora lui assure qu'elle va mieux. Un jour, il faudrait, peut-être, inventer un artéfact qui permette aux demi-dieux de régénérer leur énergie rapidement après utilisation de leurs pouvoirs... Ce serait pas mal, comme plan.

Et puis, Sora lui lance :

Hae, je voudrais savoir ce qu'il y a au fond, même s'il reste quelques squelettes, j'ai peur que ça disparaisse le temps qu'on revienne. Au moins une dernière pièce et après, on décampe si tu veux.

Hae pousse un léger soupir de résignation, soufflant sur ses cheveux qui s'étaient ramenés devant ses yeux avant de répondre :

D'accord. Mais une dernière et on rentre.

Elle commence à se diriger vers l'escalier pour revenir au couloir principal, avant de s'y faufiler à l'intérieur pour tenter de repérer d'autres salles. Si elle en croise effectivement, elles semblent avoir été vidées par les archéologues passés avant elles, plus l'ombre d'une malédiction quelconque, tout semble aller bien.

Elle laisse Sora vérifier par elle-même, l'attendant patiemment avant de lui lancer :

Bon, on garde cet endroit et on y revient avec du peuple pour l'habiter et le protéger ?

Parce qu'il est hors de question de le laisser open bar pour n'importe qui...

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Tenryu
Admin
Messages : 194
Date d'inscription : 14/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Dim 4 Nov 2018 - 19:02



Les deux femmes, le désert et l'idée


Hae et Sora



"D'accord. Mais une dernière et on rentre."

Une dernière salle ... Je suis déçue. Je voudrais en découvrir plus, je voudrais savoir ce qu'il se cache dans ces recoins remplis d'ombres et de mystères. Malgré le fait que les archéologues aient vidé les lieux, il reste une étincelle de je ne sais quoi qui flotte. Je sens mon corps pulser au rythme de cette inconnue dans l'équation. Oui, je veux rester ici, l'envie de repartir ne me plaît pas du tout, une partie de moi refuse d'obéir à cet ordre plein de bon sens, bien au contraire.

En fait, je sens que j'ai envie de faire mon adolescente rebelle, désobéir pour mieux apprendre, on apprend de ses erreurs non ? A force de jouer la petite fille parfaite, j'ai bien envie d'en être le parfait contraire. On regarde une dernière salle pour être sûre mais celle-ci est bien vide. Je range ma déception pour retrouver mon masque de neutralité.

"Bon, on garde cet endroit et on y revient avec du peuple pour l'habiter et le protéger ?"

"Est-ce qu'on en parle aux deux autres guildes et on fait le ménage tout ensemble où on laisse Olympus et Irae s'en occuper comme des grands ?"


Je regarde les murs et je soupire.

"Il va falloir organiser les convois pour rendre cet endroit habitable et viable, ça va être compliqué et long, tout ça en restant invisible, parfait, j'adore les défis !"

Code by Sleepy

_________________


   
   
Never underestimate a dragon

© insomnium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hae Park Lee
Admin
Messages : 169
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  Lun 5 Nov 2018 - 10:04

Les deux femmes, le désert et l'idée

Hae peut sentir la déception chez Sora, et elle la comprend. Mais c'est pour son propre bien, les dieux seuls savent ce qu'il pourrait se passer si la cheffe d'Olympus use trop vite et trop fort de ses pouvoirs alors qu'elle vient de récupérer un peu de force. Le côté quelque peu surprotecteur d'Hae vient de s'exprimer, telle une louve qui veille sur ses petits et sa tanière.

Elles visitent une dernière salle, complètement vide celle-ci, et Hae a du mal à masquer le fait qu'elle soit soulagée qu'il n'y ait plus de danger. Pour elle certes, mais aussi pour Sora ; elles auraient été bien embêtées si les deux s'étaient retrouvées dénuées de leurs pouvoirs à faire face à un danger. Alors qu'elles ressortent et qu'Hae demande si elles gardent l'endroit, Sora répond par une question :

Est-ce qu'on en parle aux deux autres guildes et on fait le ménage tout ensemble où on laisse Olympus et Irae s'en occuper comme des grands ?

Elle marque un temps d'arrêt pour soupirer avant de reprendre :

Il va falloir organiser les convois pour rendre cet endroit habitable et viable, ça va être compliqué et long, tout ça en restant invisible, parfait, j'adore les défis !

Avec la magie et d'éventuels moyens de transport peu conventionnels, on devrait pouvoir s'en sortir. Mais je propose qu'on garde ça pour nous, en attendant d'être sûres qu'on puisse utiliser cet endroit sans crainte, répond Hae avec un léger sourire. En tout cas, avec Dante, je ne doute pas qu'on y parvienne plus tôt que prévu.

Elle se dirige vers la sortie et attend que Sora la rejoigne avant de repartir en direction du bateau, plus tranquillement qu'à l'aller. Avoir une telle base sous le nez de l'Inquisition peut inquiéter Hae, mais Sora semble savoir ce qu'elle fait, c'est déjà ça.

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)  

Revenir en haut Aller en bas
 
Les deux femmes, le désert et l'idée (PV Sora)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux femmes ne font jamais bon ménage [Terminé][+18 ans]
» [DEFI] Les 30 Baisers ~ Juliette Horuni | 1o |
» On ne réveille pas deux femmes qui dorment [Synn]
» Deux femmes, des diamants et un homme, drôle de recette !
» Deux femmes fortes et alliées en intimité [Pv Tsunade]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survivors Tales :: Archives :: Archives des RP-
Sauter vers: